Guide 2018 | Comment choisir une coupe menstruelle – Pour débutants et pros

This page is available in:

Short links

Les différentes techniques

En savoir plus :

Intro – Partie 1 –
Qu’est-ce qu’une coupe menstruelle ?

Une coupe menstruelle est un produit d’hygiène réutilisable, placé à l’intérieur du vagin, autour ou en-dessous du col de l’utérus. Pendant les menstruations, la coupe est utilisée pour récolter le fluide menstruel – plutôt que l’absorber comme les tampons ou serviettes.

Une coupe menstruelle contient généralement plus de fluide qu’un « super » tampon, vous offrant ainsi plus de liberté pendant la journée.

Lorsqu’une coupe menstruelle est positionnée correctement, vous ne pouvez pas la voir ni la sentir.

La coupe peut être portée en toute sécurité jusqu’à 12 heures, selon l’abondance de votre flux. Elle doit être retirée périodiquement pour être vidée et nettoyée.

Après avoir vidé et rincé votre coupe menstruelle, vous pouvez la réinsérer immédiatement.

Comme elle collecte votre flux au lieu de l’absorber, elle n’interfère pas avec le pH délicat et l’équilibre bactérien de votre vagin.

Les différentes parties d’une coupe menstruelle

Le bord – selon la forme de votre coupe, les bords peuvent être de type « régulier » ou « évasé ». Il existe aussi des coupes qui n’ont pas de bords définis.

Le bord secondaire

  • Visible – il existe une transition du corps au bord selon une pente ou un renflement. Cette zone est généralement plus épaisse et plus ferme que le corps de la coupe.
  • Invisible – il n’y a pas de transition visible du corps au rebord, mais le silicone s’épaissit en s’approchant du rebord supérieur.
  • Certaines coupes ne présentent aucune des caractéristiques décrites précédemment.

Les trous d’air – le nombre de trous d’air, leur taille et leur position varie d’une coupe à l’autre – la coupe peut en présenter ou non.

Le nombre et la taille des trous peut aider à l’ouverture de la Coupe en permettant à l’air de la remplir. Ils aident également à créer un bon joint pour s’assurer que la coupe reste en place.

S’il n’y a pas de trous ou si les trous sont très petits, l’utilisatrice peut connaître quelques difficultés, avec l’impression que la coupe est « coincée ». Parfois, l’absence de trous fait que la Coupe est trop « serrée » et rend le retrait difficile si la succion n’est pas libérée au préalable.

Si les trous d’air sont placés trop bas ou sont trop larges, la contenance totale de la coupe peut être compromise et des fuites peuvent apparaître plus tôt que prévu.

Le chemin d’écoulement ne doit pas influer sur votre décision d’achat d’une coupe : pour le nettoyage, une brosse à dents ou un cure-dent peuvent aider au bon nettoyage de cette zone.

Le corps – la zone principale de la coupe.

Les anneaux – La grande majorité des coupes menstruelles présentent des anneaux de divers types à leur base, qui facilitent le retrait. La base de la coupe est la zone entre le corps et la tige – c’est cette zone que vous allez attraper et tenir pendant que vous retirez votre coupe.

La jointure – la jointure est le bout de silicone qui sépare la base et la tige. Cette partie peut être fine ou épaisse. Il est important de faire attention à cette jointure lorsque l’on tire la tige, afin de de ne pas écorcher le corps de la coupe – et causer des dommages qui pourraient la rendre inutilisable.

La tige – comme les coupes, les tiges peuvent varier de forme, de taille, d’épaisseur, de fermeté… etc.

Certaines personnes n’ont pas besoin de tige car elles sont déjà à l’aise avec le fait de retirer et d’insérer une coupe. Cependant, si vous débutez, il peut être préférable d’opter pour une coupe avec une tige d’une certaine longueur – vous pourrez toujours la couper par la suite.

Les lignes de mesures – les coupes menstruelles peuvent disposer ou non de lignes de mesures, ces dernières pouvant être graduées. Si vous avez besoin de mesurer la quantité de sang perdu pendant vos règles, vous pouvez vérifier que la coupe qui vous intéresse inclut des lignes de mesures.

Les matériaux des coupes menstruelles

  1. Silicone de qualité médicale–le plus commun !
  2. TPE (Thermoplastique Elastomère)
  3. Caoutchouc naturel

La plupart des coupes menstruelles sont composées de silicone. Le silicone de qualité médicale a été testé pour valider sa biocompatibilité, ce qui signifie qu’il est sûr pour un usage à l’intérieur du corps humain. D’autres types de silicones qui n’ont pas été testés pour leur biocompatibilité peuvent ne pas être sûrs. Ceux-ci ne sont pas conseillés car leur qualité peut poser un risque pour la santé. 

Certaines coupes menstruelles sont composées de thermoplastique élastomère (TPE), aussi connu sous le nom de caoutchouc thermoplastique. Le TPE est composé d’un mélange de polymères, habituellement du plastique et du caoutchouc. Il est couramment utilisé dans le domaine médical pour créer des cathéters.

Il existe aussi une coupe menstruelle composée de caoutchouc naturel. Cette coupe n’est pas conseillée aux personnes présentant des sensibilités ou des allergies à la gomme ou au latex.

 

Un peu d’histoire :

On pense souvent que la coupe menstruelle est une invention récente – à tort ! Le premier type de coupes menstruelles a été breveté dans les années 1860. Cette coupe était conçue pour être insérée dans le vagin, mais elle était attachée à une ceinture. D’autres genres de coupes ont été conçus jusqu’en 1932, l’année d’apparition du design de coupe le plus moderne, breveté par deux sages-femmes nommées McGlasson et Perkins.

En 1937, Leona Chalmers breveta la première coupe menstruelle réutilisable, composée de latex de caoutchouc. Bien que nous sachions maintenant à quel point la coupe menstruelle peut-être hygiénique et pratique, la population de l’époque n’était pas forcément à l’aise avec ce nouveau produit.

Durant la seconde guerre mondiale, la production de la coupe dut être stoppée suite à une pénurie de latex de caoutchouc. Après la fin de la guerre, Leona Chalmers breveta un nouveau design.

Dans les années 1960, la marque de coupes menstruelles « Tassaway » fut introduite sur le marché, sans grand succès.

Il faudra attendre 1987, et la commercialisation de la coupe “The Keeper”, pour que les coupes menstruelles prennent leur revanche. Cette coupe était aussi composée de latex de caoutchouc, comme celles avant elle. Quinze ans plus tard, la « Mooncup » était créée. Cette coupe menstruelle offrait le même design que “The Keeper” mais c’était la première coupe à être composé de silicone. Ces deux coupes sont toujours en vente aujourd’hui.

Retour à notre époque :

Au fil des ans, de nombreuses autres marques de coupes menstruelles ont été créées. Elles sont disponibles en différentes formes, tailles, couleurs et présentent différentes tiges et fermetés, ainsi que des bords et diamètres variables.

Bien que cela donne à l’utilisatrice un large choix d’options selon ses besoins et désirs, ces nombreuses options peuvent aussi être un peu intimidantes pour les débutantes.

En savoir plus :

Intro – Partie 2 –
18 avantages de la coupe menstruelle :

1. Elles sont réutilisables

Il est 10h du soir et vous venez de sortir de la douche. Vous vous séchez et remarquez un spot de sang sur votre serviette bleue clair… Vous essayez d’attraper un tampon sous le lavabo et découvrez, horrifiée, qu’il ne vous en reste plus qu’UN ! Il pourra tenir quelques heures, mais après ? Allez-vous vous habiller et courir jusqu’au supermarché ou utiliser un peu de papier toilette pour vous protéger ?

Avec la coupe menstruelle, vous pouvez oublier ce genre de soucis.

Comme c’est un produit d’hygiène périodique réutilisable, vous l’utilisez jusqu’à 12 heures d’affilée – selon l’abondance de votre flux – avant de la vider, la rincer et la réinsérer. Vous n’avez besoin que d’une seule coupe – même si certaines personnes préfèrent en avoir une de plus comme solution de secours.

Vous n’ouvrirez plus jamais votre placard pour découvrir que vous avez oublié de vous réapprovisionner. Cela signifie aussi que vous allez gagner de l’argent tous les mois !

La plupart des entreprises de coupes menstruelles déclarent que la coupe peut durer au moins 10 ans si vous en prenez soin.

 

2. Zéro déchet

Une coupe menstruelle est une excellente solution pour contribuer à la préservation de l’environnement, car elle ne produit pas de déchets – mis à part l’emballage avec lequel elle est livrée.

 

3. Pratique

Fini de courir jusqu’au supermarché ou d’envoyer quelqu’un chercher des tampons et des serviettes pour vous !

Fini de vérifier que vous en avez « assez » en partant de la maison.

Vous transportez UNE SEULE coupe menstruelle avec vous et elle est stockée dans un endroit sûr… votre vagin !

 

4. Confortable

Quand une coupe menstruelle vous convient et qu’elle est placée correctement, vous ne la sentirez pas… Bien mieux que les ficelles et les ailettes des autres produits de protection périodique !

 

5. Protection longue durée

Encore une fois, une coupe menstruelle peut être portée en toute sécurité jusqu’à 12h, selon l’abondance de votre flux. Pendant les premiers jours du cycle, il est plus probable que vous deviez vider la coupe toutes les 4 à 6h. Quand votre flux commence à diminuer, vous pouvez utiliser la coupe menstruelle pendant 12h d’affilée. Assurez-vous de la retirer, la vider et la rincer avant cette étape des 12h, mais vous pouvez la réinsérer immédiatement après et la porter à nouveau pendant 12h.

 

6. Facilité d’entretien

L’entretien d’une coupe menstruelle est une tâche très facile ! La plupart des entreprises suggèrent de faire bouillir la coupe quand vous la recevez, avant la première utilisation. Vous pouvez ensuite choisir de la faire bouillir ou non. Certaines personnes la font bouillir à chaque fin de règles, tandis que d’autres ne la font plus bouillir après le premier usage.

Vous pouvez nettoyer votre coupe avec du savon neutre et de l’eau. Essayer d’éviter l’utilisation de savon antibactérien ou de savon contenant des huiles. Cela pourrait réduire la durée de vie du silicone ou du TPE.

Pour éviter les tâches, rincez d’abord tout le sang de la coupe avec de l’eau froide. Vous pouvez ensuite utiliser de l’eau chaude pour la nettoyer.

 

7. Préserver votre PH naturel

Les tampons absorbent tout, notamment les sécrétions naturelles de votre corps. À l’inverse, une coupe menstruelle collecte votre flux menstruel et n’interfère pas avec le pH délicat et l’équilibre bactérien de votre vagin.

Comme il n’absorbe pas vos sécrétions, vous ne ressentez pas la sensation de retrait « sec » et parfois douloureux !

 

8. Une seule coupe

Contrairement aux tampons, vous pouvez utiliser une coupe durant toute la durée de vos menstruations. Vous n’avez donc pas à utiliser une coupe plus petite lorsque votre flux diminue -mais cela reste possible si vous le souhaitez.

 

9. Dormez plus longtemps !

Certaines coupes menstruelles retiennent plus de fluides que les « super » tampons, vous permettant ainsi de dormir plus longtemps. Comme la coupe récolte votre flux et le maintient contenu, vous ne vous réveillerez pas mouillée ou dans des draps tachés !

 

10. Pas de ficelles, pas d’ailettes

Fini les ficelles mouillées quand vous allez aux toilettes !

Fini la ficelle coincée dans les fesses quand vous vous essuyez !

Fini les ailettes des serviettes collées aux poils pubiens !

Avez-vous déjà été à la plage ou la piscine et n’avait cessé de vous inquiéter car :

  • Vous ne pouviez pas nager parce que vous portez une serviette – ou
  • La ficelle de votre tampon dépassait

Cela nous est toutes arrivé… L’un des avantages des coupes menstruelles est qu’elles ne peuvent pas être vues ni senties. Et vous pouvez les utiliser pendant presque toutes les activités, dont la nage ! Un autre atout pour celles qui avaient l’habitude des tampons : la coupe n’absorbe pas l’eau de piscine ou l’eau de mer.

 

11. Respect des personnes trans

Toutes les femmes n’ont pas de menstruations et toutes les personnes qui ont des menstruations ne sont pas des femmes. Si vous vous sentez confus ou offensé par ces déclarations, il n’y a pas de quoi !

Cela peut ou non s’appliquer à votre cas. Si jamais cela vous concerne, vous serez heureux d’entendre que l’utilisation d’une coupe menstruelle peut diminuer l’abondance du flux de menstruations. Étant donné que la coupe a une plus grande contenance qu’un tampon et qu’on ne peut rien voir lorsque l’on regarde vos dessous, vous pouvez réduire le stress émotionnel, l’ennui et l’anxiété en période de règles. Cependant, si vous éprouvez une dysphorie à insérer la coupe, ce n’est peut-être pas le meilleur choix pour vous.

 

12. Connaissance de son corps et de son flux

Dans un premier temps, il peut paraître bizarre d’apprendre à connaître votre corps comme vous ne l’aviez jamais connu – mais cela vous donnera beaucoup de pouvoir.

L’utilisation d’une application mobile de suivi de vos menstruations peut vous aider à vous préparer et à connaître l’arrivée de vos prochaines règles. Vous pouvez noter l’intensité du flux, la durée, les variations d’humeur, et plus encore ! Et l’utilisation de la coupe vous aidera à déterminer ces paramètres.

Connaître son corps et son flux vous aidera à savoir ce qui est normal POUR VOUS.

 

13. Faites ce que vous voulez, quand vous voulez

Les coupes menstruelles peuvent être utilisées à n’importe quel moment, même si vous ne saignez pas. Sécrétions ? Spotting ? Vous attendez vos règles ? Vous pouvez utiliser la coupe et ne pas vous préoccuper de surprises désagréables.

Vous pouvez utiliser la coupe quand vous dormez, travaillez, regardez la télé, marchez, faites du vélo, du yoga, de la nage, la fête, quand vous voyagez, dansez, sautez à l’élastique… la liste est infinie !

La seule pratique déconseillée lors du port d’une coupe menstruelle est la pénétration sexuelle vaginale. Certaines personnes essaient avec succès tandis que d’autres ne sont pas intéressées ou ne veulent pas essayer. C’est votre choix. Cependant, les préliminaires et le sexe anal ou oral sont les bienvenus !

* Rappelez-vous que les coupes menstruelles ne vous protègent pas contre une grossesse non-désirée ni contre les Maladies Sexuellement Transmissibles (MST).

 

14. Excellent pour les flux abondants

Si vous êtes comme moi, vos règles peuvent être longues et abondantes. Pendant plusieurs jours, je saignais tellement que je devais changer mon tampon et ma serviette toutes les heures. Parfois, je devais même changer mes vêtements après une fuite. Je saignais tant que les docteurs étaient inquiets. Je ne pouvais pas quitter la maison parce que j’étais anémique et je me sentais fatiguée et faible. Avec autant de changements, cela devenait compliqué de sortir loin de la maison – et la pharmacie la plus proche de chez moi était à 50 km !

Depuis que j’utilise la coupe menstruelle, mes règles semblent s’être allégées et raccourcies – ce qui a rendu ma vie bien plus facile ! Ce ne sera pas le cas pour tout le monde. Cependant, l’utilisation d’une cup pourra te permettre de gagner du temps, car elle peut se garder plusieurs heures avant de devoir être vidée.

 

15. Ne causent pas d’allergies

Vous est-il déjà arrivé de vous gratter ou de ressentir des picotements chaque fois que vous utilisiez un tampon ou une serviette ? Vous êtes peut-être allergique à un des composants/additifs de ces dispositifs d’hygiène périodique, comme les parfums ou les blanchissants.

La plupart des coupes menstruelles réputées ne contiennent pas de latex, plastique, BPA, dioxines, PBE ou PBDE, plomb, mercure, cadmium, ni odeur artificielle.

Certaines coupes possèdent des teintures pour leur donner une couleur différente, mais ces teintures sont testées pour un usage sûr à l’intérieur du corps.

 

16. Ne causent pas d’odeur

Certaines personnes peuvent dire que les coupes ont une odeur. S’il y a une odeur, c’est que la coupe a probablement été soumise à une solution de nettoyage durant le processus de fabrication – car il ne devrait pas y avoir d’odeur ajoutée par le fabricant. Dans ce cas, nettoyez bien la coupe avant l’utilisation.

Comme les coupes collectent plutôt qu’absorbent, le sang reste liquide, ce qui l’empêche de sécher et de créer des odeurs.

Votre coupe peut commencer à avoir une odeur, comme votre vagin. Ce n’est rien comparé aux odeurs des tampons, mais ce n’est tout de même pas très agréable. N’ayez pas honte ! Beaucoup d’entre nous passent par là. Un bon nettoyage résoudra votre problème, et voici quelques astuces pour se débarrasser des odeurs de la coupe :

  • faites-la bouillir
  • faites-la tremper toute la nuit dans du peroxyde d’hydrogène
  • lavez-la avec de l’alcool de cuisine
  • lavez-la avec du jus de citron
  • faites-la tremper dans du vinaigre blanc
  • exposez-la au soleil

Renseignez-vous auprès du fabricant de votre coupe pour obtenir SES conseils.

 

17. Moins de pauses aux toilettes

Comme mentionné précédemment, certaines coupes menstruelles contiennent plus de sang qu’un tampon moyen.

Les tampons « super absorbants » retiennent approximativement 9 à 12 ml de flux menstruel. Une coupe menstruelle « moyenne » en contient jusqu’à 30 ml.

Pendant une période menstruelle classique, une personne perd en moyenne 20 à 60 ml de sang.

Avec ces chiffres, il peut sembler que vous pouvez garder votre coupe menstruelle pendant deux jours d’affilée. Mais n’oubliez pas qu’il FAUT la vider la laver toutes les 12 heures !

 

18. Économie d’argent !

Comme il en suffit d’une et qu’elles sont réutilisables, vous ne jetterez pas votre argent par les fenêtres !

Bien que le coût initial de coupes menstruelles puisse atteindre 30 € (beaucoup sont moins chères), vous n’aurez pas besoin d’acheter des tampons ou des serviettes tous les mois. Ces derniers peuvent coûter plus de 10 € par mois – et si vous avez d’autres personnes menstruées dans votre maison, ces dépenses peuvent représenter beaucoup plus !

Si 30 € est un budget trop élevé pour vous, vous pouvez tester les serviettes réutilisables pendant quelques mois afin d’économiser pour acheter une coupe menstruelle de qualité.

Le fait de faire des économies est l’une des motivations qui peut vous pousser à utiliser une coupe menstruelle. Mais il en existe bien plus ! Chaque personne qui opte pour une coupe pour une raison ou une autre y trouve des bénéfices additionnels. Il est certain que vous trouverez les vôtres !

Intro – Partie 3 –
Désavantages des coupes menstruelles

Eh oui, la coupe menstruelle ne convient pas à tout le monde. Et c’est tant mieux ! C’est l’avantage des solutions alternatives : vous êtes libres de choisir.

Voici certains facteurs des coupes menstruelles qui peuvent vous déplaire :

1. La courbe d’apprentissage

Comme pour tous les apprentissages, il existe une courbe d’apprentissage quand on commence à utiliser une coupe. Pour certaines personnes, l’insertion, l’utilisation et le retrait de la coupe menstruelle s’avèrent simples. Pour d’autres, il faut un petit temps d’adaptation. La pratique aidera beaucoup ! Une fois que vous aurez appris à l’utiliser, le procédé deviendra automatique et vous ne penserez même plus à ce que vous êtes en train de faire.

2. Manque d’hygiène/saleté

Les coupes menstruelles peuvent paraître un peu « sales » au départ, mais cela fait partie de la courbe d’apprentissage et la pratique aide énormément ! Rappelez-vous que vous ne devrez pas vider votre coupe aussi souvent que vous changez un tampon ou une serviette, et vous vous occuperez donc très peu de vos règles tout au long de la journée. Quand vous apprenez les techniques d’insertion et de retrait de la coupe, vous apprenez également à positionner votre corps afin d’insérer la coupe correctement et éviter les fuites.

3. Problèmes d’ »ajustement »

Il est possible qu’une coupe menstruelle spécifique ne s’ajuste pas dès la première fois. Beaucoup d’entre nous ont entendu parler de la DivaCup. Elle est très populaire et peut même être achetée au supermarché local. Cependant, elle n’est pas confortable pour toutes les personnes qui l’utilisent. Un des principaux retours est qu’elle est trop longue ou trop ferme. Mais n’oubliez pas l’un des grands avantages des coupes menstruelles : vous avez le choix ! La DivaCup n’est pas la seule coupe du marché…

4. Coût initial

Les coupes menstruelles peuvent paraître chères. La majorité des marques réputées coûtent entre 10 et 30€, et vous devrez peut-être acheter quelques coupes différentes avant de trouver la coupe parfaite pour vous. Cependant, une fois que vous avez trouvé la coupe bien ajustée et qui répond à vos besoins, vous ne devrez plus dépenser un centime PENDANT 10 ANS !

Il existe quelques groupes (sur Facebook et dans des forums) qui permettent l’achat de coupes « d’occasion » – c’est-à-dire qui vendent des coupes ayant déjà un peu servi. Même si vous n’êtes pas à l’aise avec cette idée, vous pouvez utiliser ce service pour vendre une coupe qui ne vous convient pas et ainsi récupérer votre argent.

5. Entretien

Certaines personnes pensent que l’entretien d’une coupe est une tâche difficile, et certaines entreprises de coupes menstruelles déclarent même qu’il faut stériliser une coupe avant de la stocker. En réalité, un bon rinçage avec de l’eau et un savon neutre s’avèrent suffisants.

6. Toilettes publiques

Oui, il est peut-être plus facile pour certaines personnes de changer leurs tampons ou leurs serviettes dans les toilettes publiques. Cependant, souvenez-vous que vous n’aurez probablement pas à vider votre coupe aussi souvent. Certaines personnes portent leurs coupes menstruelles quelques heures de plus qu’un tampon ou une serviette avant de devoir aller aux toilettes. Si votre flux est léger, vous pourrez même la garder jusqu’à 12 heures ! Et si vous devez vider votre coupe dans des toilettes publiques, il y a quelques astuces qui peuvent vous aider…

 

Intro – Partie 4 –
Pourquoi je n’en ai pas entendu parler avant ?

C’est une excellente question ! Nous nous la sommes tous posée quand nous avons appris l’existence des coupes. Pourquoi ma mère ne m’en a-t-elle pas parlé ? Pourquoi ne pas avoir discuté de cette option dans les cours d’éducation sexuelle à l’école ? Pourquoi n’y a-t-il pas de publicité ?

Les mamans :

Bien, tout d’abord, les premières versions des coupes menstruelles n’ont pas rencontré beaucoup de succès. Nos mères et nos grands-mères n’avaient probablement jamais entendu parler d’elle. Je sais que ma mère ne connaissait même pas leur existence avant que ce soit moi qui lui en parle !

 

 

 

A l’école :

Les écoles d’aujourd’hui peuvent être très sélectives au regard de ce qui peut être dit ou non. Comme chacun a des croyances culturelles et religieuses différentes, le personnel éducatif considère souvent que ces sujets doivent être discutés avec les parents ou sont inappropriés pour en parler entre professeurs et élèves.

Je me rappelle avoir découvert les menstruations et les produits d’hygiène périodique à l’entrée au collège. Le sujet n’a pas été approfondi et on ne nous a pas appris à les utiliser, mais ils ont été mentionnés.

Pour mes deux enfants, un garçon et une fille, les cours d’éducation sexuelle se résumaient à une vague discussion sur l’hygiène. La seule fois où les menstruations ont été mentionnées, c’était simplement pour expliquer qu’elles existaient. Il n’y a pas eu d’explication sur le pourquoi, ni d’aide pour savoir comment les gérer. Dans ces cours d’éducation sexuelle, la partie « sexuelle » était écartée, comme s’il était préférable de s’abstenir d’une vraie discussion…

Le tabou :

Pour certaines raisons, Il semble que les coupes menstruelles connaissent un plus grand succès dans certaines parties du monde. C’est comme s’ils avaient brisé le « tabou » bien avant nous – et c’est donc que ce tabou existe bel et bien.

Beaucoup d’entre nous ont été élevés sans pouvoir parler de menstruations, comme si cela devait rester secret. On nous a transmis l’idée que nos menstruations étaient « sales », que connaître ou toucher nos parties intimes était honteux.

Lorsque j’ai eu mes premières règles, je vivais chez ma grand-mère. Elle a élevé mes sœurs et nous devions garder tout ce qui entourait nos règles aussi secret que possible. Nos tampons et serviettes étaient stockés sous le lavabo et nous devions enrouler les produits usagés dans un papier spécial avant de les jeter. La période des règles elle-même était « sale », nos fonctions corporelles aussi étaient considérées « sales ». Même à la maison, nous « devions » avoir honte.

Ce n’est que quand mon père a emménagé avec nous dans la maison de notre grand-mère que je me suis sentie un peu plus à l’aise avec mes règles. Je dois lui dire un grand merci ! Il était le seul homme au milieu de trois femmes mais il a tout fait pour que nous ne nous sentions pas différentes. Il extirpait les tampons des toilettes bouchées sans se plaindre, n’a jamais demandé si nous avions besoin de quoi que ce soit, mais achetait tout ce dont nous avions besoin. Je t’aime papa ! Tu es génial !

Cependant, à l’école, nous devions toujours cacher nos tampons dans nos vestes si nous devions aller nous changer. Nous allions parfois dans le bureau de l’infirmière parce qu’elle avait des toilettes privées. Nous étions gênées ou embêtées par nos camarades de classe s’ils le savaient. Des années et des années de honte jusqu’à la vie adulte…

Les publicités :

La plupart des utilisatrices de coupes menstruelles te diront probablement qu’elles ont entendu parler des coupes par le bouche-à-oreille – via une amie ou un membre de la famille, ou sur internet.

Jusqu’à aujourd’hui, il n’existe qu’une seule entreprise à ma connaissance (aux USA en tout cas) qui a diffusé une publicité, et je ne l’ai vue que quelques fois.

Je ne suis pas très sûre de la raison pour laquelle les entreprises ne font pas de publicité. La seule chose à laquelle je puisse penser, c’est que leur budget est bien plus faible que la plupart des grandes marques de serviettes de tampons.

Comme une seule coupe menstruelle peut durer jusqu’à 10 ans, les entreprises de coupes ne peuvent pas continuer à faire des ventes pour la même personne tous les mois.

Les supermarchés :

Encore une fois, cela peut s’expliquer par un budget plus faible. Je ne connais pas bien tous les magasins, mais je sais que certains supermarchés font payer plus pour mieux placer le produit en rayon. Le coût d’exposition d’un produit pour un placement spécifique et bien en vue peut être très élevé. Par ailleurs, quel magasin voudrait vendre un produit qui ne doit pas être acheté plus d’une fois tous les 10 ans ?!

Intro – Partie 5 –
Coupes menstruelles VS produits jetables

Coupe menstruelle

La plus grande différence entre une coupe menstruelle et un produit d’hygiène périodique jetable, c’est que la plupart des coupes menstruelles sont réutilisables. En en prenant soin, une coupe menstruelle peut durer jusqu’à 10 ans.

Produits jetables

Ils ne sont utilisés qu’une fois et sont ensuite jetés à la poubelle. Cela signifie que vous pouvez dépenser environ 30€ pour une coupe menstruelle tous les 10 ans contre 10€ par mois avec des produits jetables.

 

Coupe menstruelle

Une coupe peut être portée en toute sécurité jusqu’à 12 heures d’affilée, dépendamment de votre flux. Une coupe de taille moyenne contient typiquement 30 ml de fluide au minimum.

Produits jetables

La plupart des entreprises de tampons déclarent que vous devez remplacer votre tampon au moins toutes les 8 h, que ce soit nécessaire ou non. Un tampon super absorbant contient environ 9 à 12 ml de flux menstruel.

 

Coupe menstruelle

Vous n’avez besoin que d’une seule coupe menstruelle quand vous êtes à l’extérieur – et elle sera probablement déjà installée dans votre vagin !

Produits jetables

Lorsque vous utilisez des produits jetables, vous devez vous assurer d’emporter un stock avec vous. Votre coupe menstruelle, elle, est toujours à portée de main. Vous ne devrez plus courir jusqu’au supermarché à la dernière minute.

 

Coupe menstruelle

Quand votre coupe menstruelle est ajustée et placée correctement, elle disparaît à l’intérieur de votre corps et ne peut être sentie ni vue.

Produits jetables

On ne sent peut-être pas les tampons quand ils sont insérés, mais vous avez toujours une ficelle qui dépasse. Les serviettes sont toujours portées à l’extérieur du corps et peuvent être volumineuses et vues à travers les vêtements.

 

Coupe menstruelle

Retirer une coupe peut être super facile. La coupe n’élimine pas vos sécrétions naturelles et vous restez donc lubrifiées.

Produits jetables

On ne peut pas dire la même chose du retrait d’un tampon. Si votre tampon n’est pas saturé, ça peut être sec, brûler ou gratter–et créer des micro lésions en chemin.

 

Coupe menstruelle

Les coupes menstruelles collectent votre flux et n’interfèrent pas avec le pH ou l’équilibre bactérien de votre vagin.

Produits jetables

Les tampons absorbent votre flux et tout le reste, vous laissant avec une sensation de sécheresse.

 

Coupe menstruelle

Bien que les coupes menstruelles puissent finir par avoir une odeur après avoir été portées, elles peuvent être lavées et nettoyées avant d’être stockées.

Produits jetables

Les tampons et serviettes sont placés à la poubelle, sèchent et commencent à dégager des odeurs désagréables.

 

Coupe menstruelle

Une coupe peut être portée pendant presque toutes les activités, incluant la natation.

Produits jetables

Les tampons peuvent aussi être portés durant presque toutes les activités. Cependant, ils peuvent absorber l’eau de la piscine ou de l’océan pendant la nage. Les serviettes peuvent carrément vous empêcher d’aller nager.

 

Comment choisir une coupe menstruelle : 11 facteurs à considérer !

https://menstrualcupreviews.net/images/article/vs.jpg

Il existe tellement de coupes menstruelles sur le marché aujourd’hui – de toutes tailles, formes, couleurs et fermeté – qu’il est devenu difficile de savoir laquelle fonctionnera ou non pour vous.

Avant de vous sentir submergée par tant d’informations, voici 11 facteurs à prendre en compte pour vous aider à affiner votre recherche.

 

 

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 1
Hauteur du col de l’utérus

Certaines personnes considèrent que ce critère n’est pas important, tandis que d’autres–comme moi–utilisent cette information pour conseiller une coupe à quelqu’un.

Votre col de l’utérus bouge constamment, à chaque mouvement pendant la journée, ainsi que pendant les différentes phases de votre cycle.

Je pense qu’il est préférable de regarder votre col pendant cette période.

Selon certains spécialistes de la fertilité, votre col est en général bas pendant vos règles, et dur et légèrement ouvert pour permettre au flux de s’évacuer. Il peut être plus facile pour certaines personnes de le sentir à ce moment-là, car il est normalement à son point le plus bas, ce qui vous donnera une idée de la taille de la forme de coupes à considérer.

 

Il existe deux manières de découvrir la hauteur de son col de l’utérus :

Méthode 1 : mesure avec les doigts :

1. Lavez vos mains

2. Ouvrez vos petites lèvres et insérez doucement votre majeur dans le canal vaginal

3. Localisez votre col de l’utérus avec le bout de votre doigt (quand vous touchez, vous devriez sentir comme le bout de votre nez)

4. Notez quelle phalange est la plus proche de l’entrée de votre vagin

*** Il est possible que vous soyez au milieu de deux phalanges– bas/moyen ou moyen/haut ***

Souvenez-vous que chaque personne est différente. Vos mains peuvent être plus petites ou plus grandes que les mains de quelqu’un d’autre. Cette méthode permet donc de définir une taille approximative et ne donne pas une mesure exacte.

•         Col de l’utérus bas – vous pouvez utiliser les coupes qui sont soit de petite taille, soit plus courtes que les coupes « moyennes », ou bien des coupes en forme de cloche.

•         Col de l’utérus moyen – vous avez plus de choix avec les formes : les petites tailles, les coupes courtes et les coupes en forme de cloche peuvent vous convenir, ainsi que les coupes en forme de V, de petite ou grande taille. Avec un col de l’utérus en position moyenne, les possibilités sont infinies ! je vous suggère de commencer par essayer une coupe à mi-chemin (taille moyenne, fermeté moyenne) pour éviter les extrêmes.

•         Col de l’utérus haut – Encore une fois, vous avez plus de choix de formes et de tailles, mais vous trouverez peut-être que les coupes en forme de V sont plus simples à atteindre lors du retrait. Si votre coupe est courte, vous pourrez avoir besoin de faire une série d’exercices de Kegel pour la faire descendre à proximité de l’entrée de votre vagin. Votre vagin est comme une poche, vous ne pouvez pas perdre une coupe à l’intérieur !

 

Méthode deux : mesurer avec une règle :

1.       Lavez vos mains

2.       Ouvrez vos petites lèvres et insérez doucement votre majeur dans le canal vaginal

3.       Localisez votre col de l’utérus avec le bout de votre doigt (quand vous touchez, vous devriez sentir comme le bout de votre nez)

4.       Notez l’endroit où votre doigt coïncide avec l’entrée de votre canal vaginal

5.       Utilisez une règle pour mesurer la distance entre la pointe de votre doigt et cet endroit.

Cette méthode est plus précise, et vous pouvez utiliser si vous avez un moyen de mesure à portée de main.

Le sac vaginal

La plupart des entreprises de coupes indiquent la taille totale de la coupe. Cela inclut la tige, qui pourra être coupée pour une insertion plus facile. Cependant, même en utilisant une mesure numérique, vous ne prendrez pas en compte la taille du sac vaginal. Le sac vaginal est la zone autour du col de l’utérus. Dépendamment de l’endroit où votre col est situé, vous pouvez être capable de sentir un espace total ou partiel autour de votre col.

Le sac vaginal permet au vagin de s’étirer, s’allonger ou s’étendre pendant l’excitation sexuelle, la pénétration ou l’accouchement. Lors de l’excitation sexuelle, le vagin peut s’étirer jusqu’à 200 % par rapport à sa taille normale. Quand un objet – pénis, sextoy ou autres–est introduit, le sac vaginal permet au vagin de s’élonger et s’ajuster.

Pour les personnes qui utilisent des coupes menstruelles, le bord de la coupe peut se placer dans le sac vaginal, permettant au col de « s’asseoir » dans la coupe.

C’est une information importante que vous devez prendre en compte quand vous achetez une coupe menstruelle. Comme le sac vaginal peut permettre à la coupe de se placer plus bas, vous ne devez pas vous limiter à une mesure exacte de la coupe. Vous pourrez être à l’aise avec une coupe menstruelle qui mesure 5 à 10 mm de plus que la profondeur de votre col de l’utérus que vous avez mesurée.

Le bord de la coupe, placée dans ces « poches », peut laisser penser que la coupe est plus courte une fois qu’elle est en place.

Lorsque vous achetez une coupe sur des critères de taille, ne vous limitez pas seulement aux coupes plus petites que la valeur que vous avez mesurée. Compte tenu de la présence de votre sac vaginal, des coupes plus larges/longues de quelques millimètres peuvent également vous convenir.

Notes finales

La hauteur du col n’est pas le seul facteur à considérer lorsque vous choisissez une coupe menstruelle. D’autres éléments peuvent vous aider à affiner votre recherche, comme :

Articles en lien :https://menstrualcupreviews.net/how-to-choose-a-menstrual-cup/#Bladder_Sensitivities

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 2

Âge et naissance

Vous avez peut-être lu les informations suivantes sur des sites internet ou sur les emballages des coupes menstruelles :

  • Recommandé aux femmes de moins de 30 ans et qui n’ont jamais donné naissance par voie vaginale ou par césarienne
  • Recommandé aux femmes de plus de 30 ans et qui ont déjà donné naissance par voie vaginale ou par césarienne

Ces recommandations sont utiles si vous n’avez aucune idée de la taille qui vous conviendrait et si vous êtes décidée à acheter cette marque spécifique. Cependant, ne l’utilisez pas comme une règle que vous devez absolument suivre.

Vous recherchez une coupe qui va fonctionner pour VOTRE corps et répondre à VOS besoins. Cela signifie que si vous avez un flux abondant, vous aurez besoin d’une taille plus large même si vous avez moins de 30 ans. Par ailleurs, si vous avez plus de 30 ans et que vous avez un flux très léger, la coupe de taille plus petite et plus courte vous conviendrait mieux.

Le confort est la clé ! Si vous n’êtes pas à l’aise dans la coupe, pourquoi voudriez-vous la porter ? ! Les coupes plus longues sont normalement de diamètre plus large. Si vous avez un col de l’utérus bas, une coupe plus longue peut ne pas vous convenir quel que soit votre âge ! Si vous avez un col de l’utérus haut, vous devriez partir à la « pêche » de votre petite coupe – ce qui rendrait l’expérience un peu stressante !

Le fait d’avoir déjà donné naissance est couramment mentionné, car la grossesse et l’accouchement peuvent provoquer un stress des muscles du plancher pelvien – leur faisant perdre du tonus. Les entreprises suggèrent alors une coupe au diamètre plus large. Cependant, les exercices de Kegel (et le sport en général) peuvent vous aider à tonifier ces muscles – une petite coupe peut alors fonctionner tout aussi bien pour vous.

Comme nous sommes toutes différentes, nul ne peut dire si une coupe spécifique va fonctionner ou non pour nous-même. Comme nous l’avons vu, d’autres facteurs peuvent nous aider à affiner notre recherche et trouver la coupe qui nous conviendra le mieux. La meilleure manière de commencer est de localiser et mesurer la hauteur de son col de l’utérus (comme expliqué dans la section précédente).

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 3

Activités physiques

Une question récurrente à propos des coupes menstruelles est la suivante : « Quelle coupe puis-je utiliser si je fais du sport ? »

Sincèrement, il n’est pas possible de répondre simplement à cette question : il n’existe pas de coupes magiques qui marchent à 100 % du temps pour 100 % des gens, qu’ils fassent de l’activité physique ou non…

J’ai lu beaucoup d’articles, de blogs et de commentaires, et discuté avec de nombreuses personnes qui utilisent des coupes menstruelles durant l’activité sportive – de la danse aérienne, au yoga, à l’haltérophilie, en passant par la gymnastique et le jiu-jitsu – et la majorité des personnes considèrent que les coupes plus souples ont plus tendance à fuir.

En revanche, ils ont une meilleure expérience en utilisant des coupes plus fermes. Ce ne sera pas toujours le cas et ce ne sera peut-être pas le cas pour vous, mais les chiffres montrent que les résultats sont meilleurs avec des coupes plus fermes.

•     Si vous rencontrez des problèmes de fuites lors de la pratique d’une activité physique, essayez une coupe plus ferme que celle que vous utilisez actuellement.

•     Si vous avez une vessie sensible, essayez une coupe de fermeté moyenne plutôt que de choisir directement les coupes les plus fermes du marché – comme la MeLuna Sport ou la Yuuki Classic.

Coupe ferme pour les cols de l’utérus bas :

Photo de gauche à droite: Lumma Easy Cups: cols de l’utérus bas/moyens – Lena Cup – Ruby Cup – AmyCup « Crystal » – MeLuna Shorties

  • MeLuna « Shorty » – Cette variation de la MeLuna est plus courte que les tailles standards, et destinée aux personnes ayant un col de l’utérus bas. Vous pouvez aussi trouver ces coupes dans une version « sport », qui est la plus ferme des trois versions de coupes offertes.
  • Ruby Cup – La taille « moyenne » est la plus large des deux tailles proposées. Elle est plus courte que la majorité des coupes sur le marché. Étant courte et en forme de cloche, cette coupe peut s’asseoir plus haut qu’une coupe en forme de V. Je suggérerais la taille moyenne, car la petite taille est plus souple.
  • Lena Cup « Original » – Cette coupe en forme de cloche aux bords évasés est l’une des plus fermes avec ce design. Certaines personnes trouvent que sa taille est trop grande pour leur col bas, mais la taille S peut être un bon compromis.
  • AmyCup « Crystal » – Cette coupe est également conçue pour être courte, comme la Ruby Cup. C’est la plus large des deux tailles offertes par la marque et elle est de taille « moyenne ». A ma connaissance, c’est la coupe en forme de cloche la plus ferme du marché. Cependant, elle peut ne pas être disponible à l’achat dans votre région.
  • Lumma Easy Cup – Cette coupe existe en 10 tailles différentes. La marque propose de coupes destinées au col de l’utérus bas, en deux tailles différentes, ainsi qu’une coupe « moyenne » qui a quatre modèles. La plus petite des deux est à peu près de la même taille que la MeLuna Shorty en taille S. Cependant, la Lumma Easy Cup est en silicone et possède une tige spéciale pour placer les doigts, au lieu d’une tige adhérente.

Coupe ferme pour les cols de l’utérus hauts :

Photo de gauche à droite : Lunette – Alicia Cup – MeLuna – Yuuki

  • Lunette – Cette coupe est la plus courte du groupe, dans les deux tailles. Si vous avez un col de l’utérus très haut, assurez-vous de laisser la tige au moins partiellement intacte. Cette coupe ne présente en principe aucun problème à l’ouverture et pour rester ouverte. Comme elle ne contient pas autant de fluide que les autres, la Lunette paraît être un excellent choix pour les personnes qui font du sport ou qui ont besoin de fermeté pour faciliter le déploiement.
  • Alicia Cup – C’est l’une des coupes les plus longues du marché. Elle n’est plus fabriquée actuellement, mais il reste du stock pour l’achat. À l’origine, cette coupe était disponible en quatre tailles, mais nous n’avons pu trouver que les tailles S et M.
  • MeLuna « Sport » Version – Il me semble que les coupes MeLuna diffèrent non seulement selon la version de fermeté, mais aussi selon les tailles. La MeLuna Sport XL correspond à la Yuuki Classic. Le TPE de la MeLuna paraît plus rigide que le silicone de la Yuuki.
  • Yuuki « Classic » – Aussi connue comme « le roc », la Yuuki Classic est la coupe la plus ferme du marché. Elle n’est pas seulement plus longue que la coupe « classique », mais contient aussi un peu plus de fluide.

Coupes souples à bords épais et rigides :

Photo de gauche à droite : FemmeCup – NaturCup – SheCup – MoonCup

Ces coupes peuvent vous intéresser car elles ont un corps souple mais un bord épais et rigide.

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 4
Sensibilité de la vessie et coupes menstruelles

Certaines personnes ne savent pas si elles ont une vessie sensible avant d’utiliser une coupe menstruelle. D’autres personnes ont déjà découvert leurs problèmes de sensibilité lors de l’utilisation de tampons, de sextoys, durant la masturbation ou les relations sexuelles.

Si vous utilisez une coupe menstruelle et que vous vous apercevez que vous devez uriner plus souvent, ou que vous avez l’impression de ne pas vider complètement votre vessie quand vous allez aux toilettes, vous pouvez présenter une sensibilité de la vessie. Vous pouvez aussi connaître un certain inconfort, de la douleur ou même des crampes lors de l’utilisation d’une coupe.

Si c’est le cas, vous pouvez essayer une coupe plus souple ou de forme différente.

Utiliser une coupe plus souple provoquera moins de pression sur ces zones sensibles. Changer de forme de coupes peut aussi alléger la pression sur cette région et éliminer votre inconfort.

Il est difficile de savoir si une coupe est souple ou ferme avant de faire un achat. La plupart des entreprises de coupes menstruelles n’inclut pas cette information lorsqu’ils communiquent sur la coupe. Le seul moyen d’avoir une idée est de lire des avis ou de regarder des vidéos postées par les utilisatrices de coupe.

Une dernière chose que nous devons mentionner est la taille des trous d’air. Les coupes menstruelles avec des petits trous d’air ou aucun trou d’air paraissent créer une succion/un joint plus fort. Ce peut être une bonne chose si vous trouvez que votre coupe bouge beaucoup, mais cela peut poser problème si votre vessie est sensible. La succion peut devenir inconfortable et rendre difficile le retrait de la coupe. Si la succion est trop forte, votre col de l’utérus peut être poussé vers le bas, provoquant une douleur. Assurez-vous bien d’appuyer sur le côté de la coupe pour créer le vide avant le retrait.

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 5
Intensité du flux : léger ou abondant ?

En général, les coupes menstruelles d’une marque sont habituellement offertes en plusieurs tailles : petite ou grande, tailles 1 et 2, A et B, etc. Mais certaines entreprises incluent des tailles additionnelles : petites, moyennes et grandes ; col de l’utérus haut et bas ; courte et longue ; mini et maxi ; adolescentes ; etc.

Beaucoup de ces entreprises donnent des indications sur la taille à acheter.

Elles recommandent en principe une petite coupe pour les personnes qui ont moins de 30 ans et qui n’ont jamais donné naissance et conseillent plutôt les coupes de grande taille aux personnes de plus de 30 ans et qui ont déjà donné naissance par voie vaginale ou par césarienne.

Vous êtes la seule personne capable de déterminer vos besoins et vos souhaits en matière de coupes menstruelles.

Si vous sentez que vous avez un flux léger, une petite taille devrait être suffisante. Cependant, cela ne signifie pas que vous DEVEZ utiliser une petite coupe. Si une coupe plus grande vous convient, et que vous voulez l’utiliser pendant 12h sans fuite, c’est très bien aussi.

Si vous avez un flux abondant, vous voudrez certainement essayer une coupe de contenance plus grande avec laquelle vous êtes à l’aise. Cela ne veut pas nécessairement dire qu’il vous faut la coupe la plus grande du marché.

Beaucoup de personnes ne font pas attention à la quantité de sang qu’elle perdent pendant les règles. Nous estimons la quantité de sang perdu en regardant le flux absorbé par une serviette ou bien lorsqu’un tampon est complètement plein. Nous utilisons des termes comme « spotting », « grosses règles », « flux modéré ». Mais nous avons tous des définitions différentes de ce que sont des flux « légers » ou « abondants ». Un flux « léger » pour une personne peut correspondre au flux « abondant » pour une autre – et vice versa.

Certaines entreprises proposent des packs de deux coupes. Si vous n’êtes pas sûre de la coupe qui fonctionnera pour vous, c’est une très bonne idée d’acheter l’un de ces packs – et la coupe revient moins cher qu’un achat individuel.

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 6
Matériaux et certifications

Presque toutes les coupes menstruelles sur le marché font mention du « silicone de qualité médicale », que ce soient des marques « cheap » ou réputées. Nous savons que ce n’est pas toujours vrai.

Le silicone de qualité médicale est généralement divisé en trois catégories :

  • Non implantable
  • Implantable sur le court terme
  • Implantable sur le long terme

Par conséquent, le terme « silicone de qualité médicale » ne signifie pas qu’il a été testé pour une utilisation sûre à l’INTERIEUR du corps pendant de longues périodes de temps.

Aux États-Unis, le Centre pour les Dispositifs de Santé Radiologique (Center for Devices and Radiological Health, ou CDRH) régule les dispositifs qui seront implantés dans notre corps.

Les matériaux approuvés Classe V et VI peuvent être considérés de qualité médicale, et la majorité des silicones de qualité médicale sont certifiés au moins Classe VI.

Le terme « qualité médicale » signifie que le silicone a été testée pour un usage biologique ou biocompatibilité (au moins par la FDA). Cela signifie que le silicone a passé des tests extensifs pour garantir qu’il ne provoque pas de toxicité potentielle lors du contact avec le corps humain.

La FDA ne teste pas chaque produit et ne visite pas chaque entreprise. Les entreprises doivent fournir à la FDA les documents suffisants – tests, comparaisons, installations de l’entreprise – et payer une taxe. Cela permet à la FDA de s’assurer qu’elle dispose de toutes les informations nécessaires pour les contacter en cas de problème. Si un rapport est établi, il est documenté. Mais un rapport contre un produit ne signifie pas forcément qu’il sera retiré du marché.

« Enregistré par la FDA » VS « Approuvé par la FDA »

La FDA n’ « approuve » pas les coupes menstruelles, mais le silicone utilisé pour les fabriquer. Si l’entreprise fournit les certificats et la documentation nécessaire, la FDA considère que c’est assez « sûr » pour les exempter du processus d’approbation. L’utilisation du terme « approuvé » ou « réprouvé » est incorrecte et induit en erreur. Les coupes menstruelles sont de classe II – Dispositifs médicaux. La FDA donne seulement l’approbation au dispositif de classe III (plus de détails ici). Aucune coupe menstruelle n’est « approuvée » par la FDA.

 

Une coupe menstruelle peut seulement être « enregistrée par la FDA », car, pour être vendue aux États-Unis, le fabricant de silicone, le fabricant de coupes et le vendeur doivent tous être enregistrés auprès de la FDA.

Comment savoir si le silicone est de « qualité médicale » ou non ?

Il est impossible de savoir, en regardant le silicone, s’il est de qualité médicale non. La seule chose que vous pouvez faire est de juger par vous-même.

Si la coupe menstruelle est vendue à un prix très bas, il n’est probablement pas de qualité médicale. Si vous retrouvez le même design de coupes plusieurs fois mais avec des noms différents, c’est probablement une coupe copiée « de seconde main ».

Si vous regardez sur des sites comme eBay ou Amazon, vous pouvez trouver certaines « marques réputées » qui proposent des dizaines de coupes. La majorité des coupes sont à moins de 8€–et parfois 1€ l’unité… Beaucoup de coupes « cheap » peuvent se trouver sur des sites comme Alibaba, Aliexpress, Wish, Groupon ou autre.

Achetez toujours votre coupe auprès d’entreprises de bonne réputation. Faites vos recherches. Demandez à vos amis, votre famille ou dans les groupes Facebook. Vérifiez la réputation de l’entreprise sur Google, regardez des vidéos sur YouTube. Récoltez un maximum d’informations avant de faire votre choix.

FAITES ATTENTION !

Est-ce que les coupes en silicone non médical sont sûres ?

Sincèrement, je n’ai pas la réponse. Tous les professionnels que j’ai contactés indiquent qu’il est préférable de se concentrer sur le silicone de qualité médicale, car il a été testé et fabriqué pour un usage spécifique dans le corps en toute sécurité.

La biocompatibilité des autres classes de silicone n’est pas assurée.

Beaucoup de personnes qui ont acheté des coupes « cheap », déclarent qu’elles leur vont bien et qu’elles n’ont pas de problème… en tout cas, pas encore. Cependant, nous ne savons pas ce qui peut arriver dans le futur.

Additifs

Les coupes menstruelles « de seconde main » peuvent contenir des produits additionnels. Ce sont des matériaux ou des substituts qui peuvent être ajoutés au silicone pour baisser les coûts de fabrication. Ils sont moins coûteux que le silicone de qualité médicale et peuvent être ajoutés dans le but d’augmenter la quantité de pièces fabriquées.

Ces additifs ne sont très probablement pas testés pour un usage sûr à l’intérieur du corps.

Ces additifs peuvent inclure des colorants ou des durcisseurs, qui doivent en principe être testés pour leur biocompatibilité lorsqu’ils entrent dans la composition de produits devant être insérés dans le corps humain.

Certificat de biocompatibilité

Je sais que c’est un sujet délicat, mais tous les matériaux sont testés sur des organismes vivants – généralement des rats, des souris ou des lapins.

Le silicone entrant dans la composition de la coupe a été testé pendant la chaîne de production ; mais pas la coupe elle-même. Ainsi, quand une entreprise dit qu’ils n’ont pas fait « de tests sur les animaux », c’est vrai. Ils ne l’ont pas fait eux-mêmes.

Voici l’une des réponses des fabricants que j’ai contactés. Pour des raisons de vie privée, nous l’appellerons « AAA ». L’entreprise fabrique des produits médicaux et non médicaux.

« AAA ne réalise pas de tests sur les animaux–je trouve aussi les tests sur les animaux révoltants. En même temps, nous devons tester la sécurité du produit. Les fournisseurs de silicone sont forcés par la FDA à tester leurs matériaux sur les animaux pour obtenir la « certification de biocompatibilité ». Le Dow QP1 est meilleur pour une coupe menstruelle. Vous pouvez consulter le certificat de biocompatibilité sur notre site Internet. N’hésitez pas à diffuser ce message à vos amis–malheureusement nous sommes un peu coincés par la FDA, le système légal américain et la nécessité de fournir à la population des produits sécuritaires. »

Les faux certificats

Si les caractéristiques d’une coupe montrent des photos de certificats, cela ne signifie pas nécessairement qu’ils possèdent ces certificats. Il n’est pas difficile de se procurer un certificat ISO sur Google et de le trafiquer pour en faire ce que vous voulez.

Le certificat peut être modifié pour montrer le nom de n’importe quelle entreprise–et ajouter toutes les informations voulues. Nous savons tous les merveilles que peuvent faire les logiciels d’édition !

Voici la réponse de l’un des fournisseurs principaux de silicone dans le monde (qui ne fabrique pas de coupes menstruelles mais fournit du silicone pour les fabricants qui les produisent) :

« Le vendeur peut revendiquer ce qu’il souhaite à propos du produit, mais la responsabilité lui incombe si quoi que ce soit se passe mal » – Susan Cassar, Wacker Chemical Corp.

 

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 7

Les différents types de tiges

Tout comme les coupes menstruelles sont uniques, leurs tiges le sont aussi. Elles existent en différentes formes, tailles, fermetés, épaisseurs, etc.

Certaines tiges peuvent être fabriquées en une seule pièce solidaire de silicone, tandis que d’autres peuvent être creuses. Ces deux types fonctionnent de la même manière, mais la tige creuse peut demander un peu plus de temps de nettoyage pour s’assurer qu’il n’y a pas de résidu de sang.

Les tiges peuvent posséder des anneaux adhérents, et même si la tige ne doit pas être le facteur de choix principal, certaines caractéristiques peuvent vous intéresser plus que d’autres.

Rappelez-vous : la tige vous servira seulement à attraper votre coupe et la tirer vers le bas jusqu’à ce que vous puissiez attraper la base de la coupe, et vous n’utiliserez pas la tige pour enlever totalement la coupe de votre corps. La tige ne supportera PAS le poids de la coupe, surtout si elle contient du fluide.

 

Tige en forme de boule

Ce type de tige est excellent pour quelqu’un ayant besoin d’une coupe plus courte en longueur mais qui préfère tout de même pouvoir attraper la tige. Certaines tiges en boule sont complètement sphériques, tandis que d’autres sont aplaties sur les deux côtés.

Tige plate

Elle offre une zone plate agréable pour placer vos doigts.

Tige en forme d’anneau

Si vous trouvez que vos doigts glissent de la tige et que vous préférez insérer votre doigt dans la tige pour l’attraper, vous serez plus à l’aise avec une tige en anneau. Il existe également une coupe présentant une tige formant une série d’anneaux en échelle.

Tige en forme de bâton

Elles peuvent être solides ou creuses, courtes ou longues. Le bout peut être arrondi, plat ou en pointe.

Tige se terminant par une boule

Elles existent en toutes sortes de longueurs et présentent une petite boule à leur extrémité. Cette boule agit comme un point d’arrêt qui permet à vos doigts de ne pas glisser au bout de la tige.

Pas de tige

Tandis que certaines personnes préfèrent avoir une tige, ou au moins une partie de tige, la plupart des gens finissent par tirer la coupe sans avoir besoin de tige. Si c’est votre cas, vous pouvez regarder les coupes qui n’en ont pas, ou choisir une coupe dont la tige peut être facilement coupée.

Pour plus informations, lisez l’article « Comment couper la tige de sa coupe ».

 

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 8

Couleurs et marquages

Couleurs :

Les coupes menstruelles existent dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ! Certaines sont même proposées en noir.

La couleur ne change pas le fonctionnement d’une coupe menstruelle, mais certaines personnes peuvent choisir une couleur particulière sur la base de certains critères :

  • Premièrement, vous pouvez vouloir une coupe de votre couleur préférée ! Autant profiter de tout ce qui peut rendre cette période du mois plus agréable.
  • Ensuite, s’il y a plus d’une utilisatrice de coupes dans la maison, avoir sa couleur spécifique peut éviter de se tromper de coupe.
  • Enfin, si vous trouvez que votre coupe menstruelle se tâche facilement, vous pouvez préférer une coupe colorée pour ne pas voir les tâches. Même avec une coupe colorée, les tâches peuvent commencer à apparaître après une période d’utilisation. Laissez tremper la coupe pendant une nuit entière dans une solution d’eau oxygénée et d’eau naturelle vous permettra de vous débarrasser des tâches. (Avant d’utiliser une méthode alternative de nettoyage, prenez conseil auprès du fabricant de votre coupe).

Ceci étant dit, il n’y a aucun mal à utiliser une coupe claire ou blanche. En réalité, certaines personnes préfèrent même ce genre de coupes parce qu’il est plus facile d’observer son propre flux et de nettoyer la coupe.

Comme le silicone médical, les colorants, les teintes ou les pigments doivent répondre aux exigences de la FDA. Cela signifie qu’ils doivent être testés pour leur biocompatibilité et pour un usage sûr pendant de longue période de temps à l’intérieur du corps.

Marques sur les coupes :

A l’extérieur : si vous êtes sujet aux irritations, il est préférable de choisir une coupe qui possède un minimum de relief sur la partie extérieure. Cela peut inclure :

  • anneaux adhérents
  • décoration
  • logo
  • lignes de mesures
  • transition du bord secondaire
  • nom de la marque
  • bordure

Certaines entreprises ont réduit le marquage extérieur de la coupe à son strict minimum. D’autres choisissent de le garder, mais diminuent le profil pour qu’il ne soit pas en relief. Il semble que, récemment, de plus en plus d’entreprises écoutent les besoins et les retours de la communauté, et ont adouci tous les côtés et marquages à l’intérieur et à l’extérieur des coupes.

À l’intérieur : même si vous ne sentez pas le marquage, il demande une attention supplémentaire lors du nettoyage. Certains marquages peuvent être facilement nettoyés avec de l’eau claire. D’autres nécessitent un nettoyage plus poussé s’ils ont des bordures marquées.

 

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 9

Flux abondant–coupe de haute contenance

Pour beaucoup d’entre nous, les règles abondantes font juste partie de nos vies. Certaines ont toujours eu des règles abondantes. Pour d’autres, les périodes de menstruations intenses arrivent pour certaines raisons : SOPK, PID, fibroïde, endométriose et autres.

Quelle que soit la situation dans laquelle vous vous trouvez, vos règles peuvent être abondantes. Beaucoup d’entre nous se sécurisent en utilisant à la fois des tampons et des serviettes pour se protéger au mieux. Et même dans ce cas, il semble qu’il faille se changer beaucoup plus fréquemment que nous le souhaiterions.

L’utilisation de coupes menstruelles peut vous faire gagner un temps précieux.

  

Que signifie « règles abondantes » ?

Chaque personne étant différente, il est difficile de définir ce que sont des règles abondantes, parce que cela varie d’une personne à l’autre. La meilleure chose à faire est de définir ce qui est « normal » pour vous.

La quantité moyenne de sang perdu pendant la durée entière des menstruations est d’approximativement 30 à 40 ml. La majorité d’entre nous perdent moins de 80 ml.

Une perte de 160 ml au plus pendant les règles serait considérée comme « flux abondant ».

Si vous faites partie de cette population, vous pouvez en discuter avec votre docteur. Cela peut être « normal » pour vous, mais il est préférable d’en être sûr.

Un tampon super absorbant contient environ 9 à 12 ml de flux menstruel.

En moyenne, les coupes menstruelles de grande taille peuvent contenir 30 ml de flux – ce qui implique moins d’aller-retours aux toilettes.

Cependant, certaines coupes sont conçues spécifiquement pour être « de haute contenance ». Elles retiennent plus que la moyenne des coupes – 40 ml ou un peu plus.

Une personne qui utilise un tampon super absorbant et qui fréquenterait en principe les toilettes toutes les heures, ne devra s’y rendre que toutes les 3 heures pour vider la coupe. Cela peut paraître peu de temps gagné, mais ça peut signifier de devoir prendre la voiture pour de longs trajets sans avoir à s’arrêter à chaque station essence !

Aussi, après avoir utilisé votre coupe pendant plusieurs mois, vous connaîtrez mieux votre corps et votre flux. Vous saurez alors à quel moment vous avez besoin de vous excuser pour partir vider votre coupe, au lieu d’avoir une fuite inattendue !

Si vous avez d’habitude, comme beaucoup de personnes, du sang qui coagule (clotting), vous serez heureuse de NE PLUS le sentir !!!

Articles en lien :

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 10
Virginité et adolescentes

Chaque personne possède sa propre croyance et définition de ce qu’est la virginité. La virginité est ce que VOUS pensez que c’est, avec VOTRE culture et VOS croyances religieuses.

Nous avons tous des chemins de vie différents, et je ne vais donc pas vous dire ce qu’il faut ou non que vous croyiez. Cela dépend seulement de vous et de comment vous le sentez.

En ce sens, une coupe menstruelle est comme un tampon. Si vous vous sentez à l’aise en utilisant des tampons, alors vous devriez facilement vous adapter à la coupe.

Si vous pensez que vous perdez votre virginité lorsque n’importe quel objet est inséré dans votre vagin, alors la coupe menstruelle n’est pas faite pour vous.

Si vous pensez que votre virginité est perdue quand votre hymen est rompu, il est préférable que vous consultiez votre médecin avant de décider d’utiliser une coupe menstruelle. Si vous décidez d’en utiliser une, vous voudrez probablement acheter une coupe plus petite ou plus étroite.

Il est possible d’utiliser une coupe menstruelle même quand votre hymen est intact avec suffisamment de lubrification ou d’étirement de votre vagin.

Si vous pensez que votre virginité est perdue lors d’une pénétration par un pénis, alors la coupe menstruelle ne vous ôtera pas votre virginité.

Comme les coupes sont vendues sous diverses formes et tailles, elles peuvent être utilisées à la fois par les personnes jeunes ou plus âgées. Il y a même des entreprises qui ont spécialement conçu leur coupe pour les adolescentes ou les utilisatrices débutantes. Elles sont en général plus petites, plus courtes ou plus étroites.

Adolescentes

Quelqu’un qui vient d’avoir ses règles récemment –une adolescente ou même une personne plus jeune- va probablement avoir un flux très léger ou juste perdre quelques gouttes de sang. Cette irrégularité est normale pendant au moins deux ans car les hormones sont encore déséquilibrées. Pendant cette période, une coupe de petite taille sera suffisante. Cependant, certaines entreprises offrent des emballages contenant deux coupes, avec les deux tailles offertes. Cela vous permettra de tester les deux tailles pour vérifier que vous êtes à l’aise et trouver laquelle fonctionne le mieux pour votre flux. En plus, le pack revient moins cher que d’acheter les coupes séparément !

Articles en lien :

Comparaison des coupes menstruelles

Comment choisir une coupe menstruelle – Partie 11
Mon vagin est-il trop petit pour utiliser une coupe menstruelle ?

Nous avons toutes des vagins de taille et forme différentes ; mon vagin également. Ce qui est « normal » pour vous peut ne pas l’être pour quelqu’un d’autre.

En premier lieu, pour qu’il n’y ait pas de confusion, le vagin est un canal élastique et musculaire situé entre nos organes génitaux extérieurs (aussi appelés vulve) et notre col de l’utérus. Vous pouvez ou non avoir une membrane de tissu qui entoure ou couvre partiellement l’ouverture du vagin, appelé hymen.

Quand quelqu’un commente que c’est « trop serré », il se réfère généralement à l’ouverture vaginale, et non au vagin même.

Le vagin n’est jamais trop petit pour accommoder un pénis, un doigt, un tampon, un sextoy, une coupe menstruelle et une variété d’autres choses incluant un bébé. Le vagin est conçu pour s’étendre et s’élonger (quand une personne est excitée). Il s’allonge et pousse votre col de l’utérus vers le haut.

Certains facteurs peuvent causer la sensation d’avoir le vagin « trop serré » :

Lubrification insuffisante

Le vagin libère son propre lubrifiant naturel, permettant une pénétration plus facile et sans douleur. Si la lubrification n’est pas suffisante, l’entrée d’un quelconque objet peut s’avérer difficile. Si vous vous sentez « sèche » lorsque vous insérez un produit menstruel, un sextoy, ou un pénis, vous pouvez utiliser un lubrifiant artificiel à base d’eau pour vous aider.

L’hymen

L’hymen est un bout de tissu qui recouvre une partie interne de l’ouverture vaginale. Il peut être de taille quelconque et peut être épais ou fin. L’hymen ne couvre normalement pas l’entrée complète du vagin et possède une ouverture au milieu. Certaines personnes naissent sans hymen, d’autres naissent avec un hymen intact.

Nous entendons fréquemment parler d’hymen « déchiré ». Cependant, l’hymen peut rester intact après la pénétration avec un objet, si la zone est bien lubrifiée et étirée avec précaution. Il est aussi connu que l’hymen peut être déchiré pendant diverses activités physiques incluant la masturbation, la pratique du vélo, de l’équitation ou autre.

Si l’hymen est encore intact, cela peut causer une sensation de vagin trop serré.

Hymen non perforé : c’est un défaut de naissance pour lequel l’hymen couvre entièrement l’ouverture vaginale. La personne ne s’en aperçoit généralement qu’à l’adolescence, quand il n’y a pas d’issue pour le sang perdu pendant les menstruations. Une incision chirurgicale peut aider à résoudre ce problème.

Vaginisme

Le vaginisme apparaît quand les muscles du plancher pelvien se contractent involontairement ; fortement influencés par le niveau d’anxiété de la personne. Ce facteur peut entraîner un vagin trop étroit qui ne permet pas l’entrée de n’importe quel objet (pénis, sextoy, produits d’hygiène menstruelle etc.), causant de l’inconfort et de la douleur.

Cela peut arriver à n’importe quel moment de la vie et être causé par une variété de facteurs incluant une infection, une peur ou une phobie, une blessure, un traumatisme ou un abus. Le traitement peut inclure des exercices de respiration pour la relaxation et la lubrification, ainsi que de la physiothérapie ou une thérapie de toucher.

Une personne présentant un cas grave de vaginisme peut avoir besoin de voir un psychologue, qui l’aidera à découvrir les causes du problème et pourra travailler avec elle pour utiliser des dilatateurs ou des traitements vaginaux. Cela pourra l’aider à recouvrer le contrôle de ses muscles pelviens et à se relaxer.

 

Les différentes techniques – Partie 1

Pliage des coupes menstruelles

Voici quelques-unes des techniques les plus populaires pour plier votre coupe menstruelle lors de l’insertion. Certaines d’entre elles sont simples tandis que d’autres sont un peu plus difficiles à apprendre. Si vous rencontrez des problèmes avec le pliage, que vous sentez que votre coupe ne s’est pas ouverte correctement, ou que vous ressentez un inconfort pendant l’insertion, vous pouvez essayer une autre technique de pliage.

Certains pliages créent un « point d’insertion » mineur, tandis que d’autres diminuent la taille totale de la coupe. Certaines personnes s’aperçoivent que certains pliages les aident pour une coupe en particulier. Si vous avez plus d’une coupe et que leurs fermetés sont différentes, vous vous apercevrez qu’elles peuvent exiger des pliages différents.

Les pliages sont ordonnés ci-dessous du plus facile au plus difficile. Cependant, souvenez-vous que le pliage plus facile pour une personne n’est pas forcément le plus simple pour une autre !

1. Pliage C

Un pliage facile et rapide pour la majorité des coupes menstruelles, mais le point d’insertion peut-être trop grand et inconfortable pour certaines personnes. Ce pliage permet aux coupes souples de s’ouvrir facilement.

2. Pliage  « Punch Down »

Un autre pliage rapide et facile, qui crée un point d’insertion très petit. Ce pliage est facile à tenir lors de l’insertion mais peut s’avérer moins pratique pour des coupes souples.

3. Pliage en « 7 »

Pliage en une fois facile et rapide, mais le point d’insertion et le corps de la coupe peuvent être trop larges ou inconfortables pour certaines. Vous pouvez utiliser un doigt pour maintenir le pli et empêcher la coupe de s’ouvrir.

4. Pliage en triangle

Ce pliage est similaire au pliage en sept, mais permet de créer une zone d’insertion plus petite.

5. Pliage « labial »

Ce pliage peut être un peu compliqué à apprendre, et vous aurez besoin d’un peu de pratique avant de le maîtriser. Il peut aussi être un peu délicat si la coupe est très ferme. Cependant, ce pliage est super pour les coupes qui ne veulent pas s’ouvrir facilement. Il vous permet d’utiliser votre doigt pour appuyer sur le rebord.

6. « Origami » Fold:

C’est un autre pliage qui demande peu de pratique. Il crée un petit point d’insertion et vous permet de pousser le pliage pour qu’il s’ouvre.

Remarques finales

Plier votre coupe menstruelle est un processus impliquant plusieurs tentatives et erreurs avant de découvrir celui qui fonctionne pour vous. Si un pliage est inconfortable ou ne fonctionne pas, essayez-en un autre. Quand vous découvrirez celui qui vous convient le mieux, le procédé deviendra automatique et vous n’aurez même plus à y penser !

Articles en lien :

Les différentes techniques – Partie 2
Comment insérer et retirer une coupe menstruelle

Pour certaines personnes, l’insertion et le retrait d’une coupe sont faciles. Pour d’autres, ce peut être un défi – en particulier si vous débutez. Nous avons toutes des expériences différentes lorsqu’il s’agit d’utiliser une coupe pour la première fois. Mais nous étions toutes débutantes un jour, alors ne vous découragez pas !

Conseils avant de commencer

  • Relax ! –  Si vous avez fait des recherches sur les coupes menstruelles, vous avez dû lire cela de nombreuses fois. Mais c’est très important ! Quand vous vous sentez anxieuse, votre corps se crispe sans même que vous ne vous en aperceviez. Cela provoque une contraction de vos muscles vaginaux et peut rendre l’insertion ou le retrait de la coupe plus difficiles.
  • Faites une pause ! – Si vous vous sentez frustrée, prenez une pause. Je sais que vous êtes déterminée à réussir, mais nous faisons souvent des erreurs quand nous sommes dans cet état d’esprit. Cela ne vous aidera pas de forcer… Votre coupe ne va pas s’échapper !
  • Pratiquez ! – La pratique mène (presque) à la perfection. Vous pouvez vous entraîner à insérer et retirer votre coupe même quand vous n’avez pas vos menstruations. Cela peut vous aider à découvrir quelle position est la plus confortable, ce qui devrait fonctionner le mieux pour vous, comment permettre la coupe de s’ouvrir… sans vous soucier à devoir utiliser la coupe dans l’immédiat.
  • Les lubrifiants à base d’eau sont vos amis ! – Si vous vous entraînez depuis un certain temps et que vous commencez à vous sentir sèche, utilisez un lubrifiant à base d’eau pour faciliter l’entrée de la coupe.
  • STOP! – Si vous vous sentez frustrée, sèche ou enflée… Il est vraiment temps de prendre une pause !

Insertion de la coupe menstruelle

  1. lavez-vous les mains
  2. trouvez une position confortable

    •     asseyez-vous sur les toilettes et penchez-vous vers l’arrière ou

    •     posez un pied sur les toilettes ou

    •     posez un pied sur le lavabo ou

    •     pliez vos genoux/accroupissez-vous

  3. Pliage de la coupe menstruelle (plus de détails ici)
  4. Ouvrez vos petites lèvres gentiment
  5. Insérez la coupe en l’inclinant en direction du coccyx, jusqu’à ce que votre main  parvienne à l’entrée de votre canal vaginal.

  6. Relâchez la coupe. Si jamais elle n’est pas insérée complètement, vous pouvez utiliser un doigt pour la positionner correctement.

*** Conseils après l’insertion***

  1. Insérez un doigt et passez-le autour du bord de la coupe-
    • Vérifiez que la coupe est bien ouverte
    • Vérifiez que le col de l’utérus est à l’intérieur ou sous la coupe
  2. Quand votre coupe est bien positionnée, contractez vos muscles pour l’amener plus près de l’ouverture de votre vagin. Utilisez une serviette ou un tissu humide pour nettoyer les anneaux d’accroche et/ou la tige – cela aidera à diminuer les gouttes résiduelles dans la culotte.
  3. Tirez doucement sur la coupe pour vérifier que le joint est bien formé
    • S’il y a une légère résistance, c’est probablement que la coupe a créé du vide/de la succion autour du col de l’utérus.
    • Si elle glisse facilement, vous pouvez retirer la coupe est l’insérer de nouveau–si le vide n’est pas fait, la coupe pourrait se déplacer dans votre corps, provoquant de l’inconfort.
    • Toutes les coupes peuvent ne pas créer le vide ! Cela dépendra de votre corps et de votre coupe.

Retirer une coupe menstruelle

  1. Lavez-vous les mains
  2. Trouvez une position confortable
  3. Contractez vos muscles pour amener la coupe jusqu’à l’entrée de votre vagin
  4. Ouvrez vos petites lèvres gentiment et localisez la tige de la coupe.
  5. Si nécessaire, tirez la coupe jusqu’à ce que vous puissiez l’attraper à la base. La base est l’endroit que vous devez tenir pour extraire la coupe de votre corps, pour plus de stabilité. En effet, si vous tenez la coupe par la tige, elle ne pourra pas supporter le poids de fluide.
  6. En maintenant la base de la coupe, tirez-la vers le bas, en la maintenant droite pour ne pas qu’elle se renverse.
  7. Jetez le contenu de la coupe dans les toilettes ou dans le lavabo
  8. Lavez la coupe (si possible) et réinsérez-la ou stockez-la.

*** Conseils pour retirer votre Coupe ***

N’oubliez jamais de libérer la succion/le joint. Si votre coupe a créé le vide autour de votre col de l’utérus, vous ne pourrez pas l’enlever sans casser ce vide. Si vous essayez, cela pourrait provoquer de l’inconfort ou des douleurs.

  1. Pincez la base de la coupe ou
  2. Faites pression sur le côté de la coupe ou
  3. Faites pression sur le bord de la coupe

Protégez votre urètre ! – Même si vous n’avez pas l’urètre ou la vessie sensible, vous pourrez sentir un inconfort ou même une douleur si votre coupe la râpe ou l’entrechoque lors du retrait. Cela est plus commun avec les coupes fermes.

  • Ramenez votre coupe vers le bas–à mi-chemin– tout en étant dans une position confortable
  • insérez votre pouce plus haut que le corps de la coupe
  • pressez légèrement le côté le plus près de votre vessie
  • continuez de maintenir la coupe jusqu’à ce qu’elle sorte complètement de votre corps

Rappelez-vous qu’il faut un peu de pratique avant de se sentir totalement à l’aise avec l’insertion et le retrait de la coupe menstruelle. Je ne sais pas ce qui va fonctionner pour vous lors du premier essai, ou même lors du second ou troisième. Mais n’abandonnez pas et ne soyez pas découragée !

Si après quelques mois d’utilisation, votre coupe ne fonctionne toujours pas, vous pouvez choisir bien d’autres options. Peut-être que CETTE coupe n’est tout simplement pas celle qu’il vous faut !

Articles en lien :

Les différentes techniques – Partie 3
Comment stocker votre Coupe

La majorité des coupes menstruelles sont vendues avec certains types d’emballages–généralement une pochette ou un contenant avec des trous, le plus souvent un petit sac de coton. Après que vous soyez satisfaite du processus de nettoyage, vous pouvez stocker votre coupe dans le contenant offert lors de votre achat.

(AmyCup « Original »r, Cup Spot, Sckoon bag, Lumma Collapsable Sterilizing Container, Casco Cup storage container, Fun Cup Tyvek Pouch, Moskito bag, LaliCup bag)

Si votre coupe n’est pas vendue dans une pochette, vous pouvez en acheter une conçue spécifiquement pour les coupes menstruelles, ou la placer dans n’importe quel petit sac en tissu qui permet la circulation de l’air.

 Si vous n’avez pas de problème avec le fait de laisser votre coupe à l’air libre, vous pouvez la disposer sur une étagère ou dans un placard. Assurez-vous simplement de la rincer avant la prochaine utilisation. Une armoire à médicaments est aussi une bonne option !

Ne stockez jamais votre coupe menstruelle dans un contenant scellé ou un sac plastique de type Zip lock. L’humidité n’aura aucun moyen de s’évaporer et les bactéries pourraient commencer à se développer sur la coupe. Une odeur désagréable pourrait aussi apparaître !

Les différentes techniques – Partie 4

Bien créer le vide

Quelle que soit la coupe que vous utilisez, prenez l’habitude de vérifier que vous avez bien créé le vide.

Après l’insertion de votre coupe, tirez doucement dessus.

•     Si la coupe descend facilement, il y a de grandes chances que le vide n’ait pas été créé correctement.

•     Si la coupe montre de la résistance, le joint semble bien formé et la coupe en place.

Il est cependant préférable de vérifier que votre col de l’utérus n’est pas à l’extérieur de la coupe – il y a toujours une chance que vous ayez créé un vide directement sur le côté de la paroi vaginale.

Related pages:

Les différentes techniques – Partie 5
Le bon moment pour vider la coupe

Beaucoup d’entre nous adorons l’idée de pouvoir utiliser une coupe menstruelle pendant 12 heures d’affilée. C’était mon cas ! Mais si vous avez un flux abondant, vous aurez peut-être besoin de vider votre coupe toutes les 4 ou même 2 heures.

Le bon moment pour vider votre coupe dépend totalement de l’intensité de votre flux et de la taille de votre coupe.

Certaines personnes pensent que vous pouvez utiliser une coupe jusqu’au bord. En réalité, ce n’est pas une très bonne idée. Si la coupe est trop remplie, il y a un risque qu’elle déborde. Il est préférable de laisser un peu d’espace entre le flux collecté et le bord de la coupe, afin que, lorsque vous pincez la base, il reste un espace que le fluide puisse occuper au lieu de vous couler dans les mains.

Par ailleurs, si les trous d’air sont larges et/ou bas, vous pouvez commencer à observer du spotting ou des fuites plus tôt que prévu.

Donc, comment savoir quand vider la coupe ?

La seule manière d’être sûre est de prévoir une heure. Je sais que ça semble absurde, mais comme vous ne pouvez pas voir ce qui se passe quand votre coupe est en place, vous devez anticiper une fuite potentielle.

Le meilleur moyen de s’en assurer est lorsque vous êtes à la maison, dans un lieu confortable et familier, parce que vous aurez peut-être besoin de changer de vêtements.

Commencez le jour le plus abondant de votre flux. Insérez la coupe et planifiez un rappel trois heures plus tard. Au bout de trois heures, retirez votre coupe et prenez note de son remplissage à ce moment-là.

 

Si la coupe est remplie à un quart

Vous pouvez probablement utiliser votre coupe pour quelques heures de plus.

 

Si elle est à moitié pleine

Ajoutez une heure : au lieu de trois heures, vous pourrez la porter quatre heures.

 

Si elle est pleine aux trois quarts

Le timing est bon, vous pouvez le garder.

 

Si le sang est au niveau des trous d’air ou au-dessus

Diminuez le temps d’une heure entre chaque changement : au lieu de trois heures vous la viderez toutes les deux heures.

Si c’est possible, continuez ce test jusqu’à ce que votre flux s’allège. Cela vous donnera une bonne idée du moment auquel vous devez vider votre coupe les jours de flux intenses. Lorsque vos règles commenceront à diminuer, vous pourrez ajouter plus de temps.

Rappelez-vous que tout le monde est différent et nous avons donc différents timings pour vider les coupes.

Les différentes techniques – Partie 6
Comment couper la tige de la coupe ?

Les différentes techniques – Partie 7
Coupes menstruelles et lieux publics

En premier lieu, vous pouvez faire pratiquement tout ce que vous désirez lorsque vous utilisez une coupe menstruelle : cyclisme, marche, course, nage, saut en parachute, hula-hoop… et bien plus encore !

Et comme les coupes menstruelles contiennent plus de fluide que des tampons et vous maintiennent au sec, contrairement aux serviettes, vous pouvez passer plus de temps à faire ce que vous aimez et moins de temps aux toilettes !

Dépendamment de votre flux, vous pourrez même peut-être utiliser une coupe menstruelle jusqu’à 12 heures d’affilée avant d’avoir besoin de la rincer.

Si vous avez besoin de vider votre Coupe quand vous êtes à l’extérieur, voici quelques astuces qui peuvent vous être utiles :

Solution rapide : videz quand nécessaire et réinsérez

Certaines personnes n’ont pas de problème avec le fait de vider leur coupe et de la réinsérer sans la rincer. Vous pouvez alors utiliser du papier hygiénique pour vous nettoyer et garantir que vous ne laissez pas de sang derrière vous.

Nettoyage à sec : videz quand nécessaire, nettoyez avec du papier toilette, réinsérez

Après avoir vidé votre coupe dans les toilettes, nettoyez le sang de la coupe avec du papier avant de la réinsérer.

Nettoyage dans une salle de bains

La plupart des toilettes familiales disposent d’un lavabo. Cela vous donne plus d’espace et la possibilité de pouvoir rincer votre coupe avec l’eau du lavabo.

Nettoyage rapide–bouteille d’eau

Vous pouvez emporter une bouteille d’eau avec vous si vous ressentez le besoin de rincer votre coupe ou vos parties intimes.

Papier toilette mouillé

Avant d’entrer dans les toilettes, attrapez du papier toilette et mouillez-le. Utilisez-le pour nettoyer votre coupe ou vos parties intimes. Prenez peut-être du papier en plus pour vous nettoyer les mains avant de rouvrir la porte !

Lingettes pour bébé

Vous pouvez acheter un paquet de lingettes pour bébé–que vous emporterez dans votre sac à main ou même dans votre poche ! Si vous avez acheté un gros paquet de lingettes (normalement moins cher à l’achat), vous pouvez en placer quelques-unes dans un zip lock ou un Tupperware, que vous emporterez avec vous.

Coupe réutilisable ? Pourquoi pas un tissu réutilisable ?

Si vous voulez continuer à investir dans les produits écologiques et économiques, vous pouvez investir dans des serviettes en tissu, ou fabriquer les vôtres à partir de flanelle. Elles peuvent être transportées humides ou sèches et stockées dans un sac waterproof ou une pochette.

Un conseil ultime lorsque vous n’êtes pas dans votre zone de confort : avant de vous asseoir sur les toilettes, placez quelques carrés de papier toilette sur l’eau de la cuvette. Quand vous viderez votre coupe, votre sang sera enveloppé dans ces carrés et ne collera pas aux côtés de la cuvette. Vous laisserez ainsi les toilettes propres et faciliterez le travail du personnel de ménage !

Les différentes techniques – Partie 8
Coupes menstruelles et sexe

Vous vous demandez sûrement : « pourquoi ? ! »

Tout simplement parce que certaines personnes n’aiment pas attendre. Beaucoup de femmes sont plus excitées pendant leur période menstruelle !

« Mets juste une serviette en dessous ! »–Je suis flemmarde, et je n’aime pas nettoyer plus que le strict nécessaire. En particulier après un bon moment ! Utiliser une coupe menstruelle pendant le sexe aide à éviter que vous ayez à courir jusqu’aux toilettes pendant les préliminaires pour vous essuyer ou vous nettoyer.

« Qu’en est-il du sexe sous la douche ? »–Vous avez de la chance ! Personnellement, je n’ai pas une suite nuptiale et la seule douche est située entre les chambres de mes deux enfants.

« Ca ne dure que sept jours ! Vous ne pouvez pas attendre ? »– Les règles ne durent pas juste sept jours pour tout le monde …

Si vous recherchez une coupe menstruelle qui est spécialement conçue pour être utilisée pendant les relations sexuelles, vous pouvez regarder la SoftCup ou la Flex, qui sont en fait des disques menstruels.

J’ai contacté plusieurs d’entreprises de coupes menstruelles (celles qui sont listées en bas de cet article), pour leur demander la raison exacte pour laquelle on ne peut pas avoir de relations sexuelles en utilisant leur coupe menstruelle. J’ai été très surprise que quelques-uns d’entre eux m’aient demandé comment c’était possible ou m’ait annoncé que c’était strictement impossible.

Certains m’ont demandé d’expliciter ma question, et d’autres m’ont dit qu’ils n’avaient aucun problème si les gens avaient des relations sexuelles en portant leurs coupes menstruelles, tant qu’il se souvenaient que :

*** Une coupe menstruelle ne protège pas contre les grossesse non désirées ou contre les Maladies Sexuellement Transmissibles***

Tout d’abord, le vagin peut s’étendre de 200 % pendant l’excitation sexuelle. Souvenez-vous que le vagin a été conçu pour donner naissance à un petit humain. Même si le pénis de vos amoureux vous paraît très grand, il ne sera jamais aussi grand qu’un bébé.

Si votre partenaire et vous êtes à l’aise avec l’idée de pratique le sexe en utilisant une coupe, alors il n’y a aucune raison qui vous empêche au moins d’essayer. Si vous et votre partenaire sentez une douleur ou un inconfort, vous devez en parler. Peut-être que ce n’est pas la bonne coupe pour cela ou peut-être que ce n’est pas la bonne position.

Comme pour tous les aspects d’une relation, la communication est la clé.

 

Votre partenaire devra être délicat pendant la première insertion. C’est une nouvelle expérience pour vous deux, donc aucun de vous ne sait d’avance si cela va fonctionner.

Je découvert que quelle que soit la taille et la fermeté de la coupe, mon mari et moi sommes capable d’apprécier ce moment sans problème. Cependant, pour une « première fois », une coupe plus souple peut s’avérer plus simple à manipuler. Les couples souples vont s’adapter à la pression du pénis de la même manière qu’elles s’adaptent aux doigts lors de l’insertion ou du retrait.

Commencez doucement. Habituez-vous à la sensation, testez si c’est douloureux pour l’un d’entre vous. Laissez votre partenaire bouger et voir s’il se sent plus à l’aise dans une autre position. Peut-être qu’il se sentira mieux avec la coupe au-dessus ou en-dessous ; ou même sur le côté de son pénis.

Une fois que vous êtes tous les deux à l’aise, vous pourrez gagner de la vitesse et de l’impulsion.

Certaines personnes demandent : « la coupe ne va-t-elle pas entrer dans son « trou du pipi » ? ». Bien…

  1. Vous pouvez couper la tige si vous êtes capable d’enlever votre coupe sans
  2. La tige est en générale assez souple, même pour une coupe ferme, pour être poussée sur le côté.
  3. Si la tige est assez longue, alors elle peut se plier plus facilement
  4. Si la tige rentre, il est très improbable qu’elle entre de plus de quelques millimètres. Il la sentira probablement mais il ne sera pas embêté.

Encore une fois LA COMMUNICATION EST LA CLE !

Quelques astuces pour réussir :

  • Assurez-vous d’avoir une bonne succion sur la coupe, également pour éviter les fuites.
  • Comme votre vagin s’étire et que votre col de l’utérus se déplace vers le haut lors de l’excitation, votre coupe peut être plus difficile à atteindre. Attendez que votre corps et votre vagin soient revenus à leur état initial pour un retrait plus facile. Si vous aviez vidé votre coupe avant d’avoir la relation sexuelle, vous pouvez de toute façon attendre le lendemain matin.
  • Si vous avez plus d’une Coupe, testez-les. Peut-être que vous découvrirez que vous et/ou votre partenaire préférez une coupe à l’autre.

Vous ne saurez jamais si cela va marcher si vous n’essayez pas. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée d’essayer, tout va bien ! Il y a beaucoup d’autres moyens de se faire plaisir quand vous portez une coupe – le sexe avec pénétration n’est pas obligatoire.

Même si toutes les entreprises ne conseillent pas d’utiliser une coupe menstruelle pendant les pénétrations sexuelles pour une raison pour une autre, voici les entreprises qui ont pris le temps de me répondre. Merci beaucoup à tous !

Sckoon, Yuuki, EvaCup, LaliCup, Ruby Cup, Super Jennie, Lady Cup, Lunette, et LuvUr Body.

Les différentes techniques – Partie 9
Aller aux toilettes en portant une coupe ?

Pour la majorité des gens, la réponse est OUI !

Vous insérez une coupe menstruelle dans votre vagin, et vous urinez (faire pipi) à travers votre urètre et déféquez (faire caca) par votre anus. Ce sont trois issues/entrées séparées. Il est impossible pour l’urine ou pour la matière fécale d’être recueillies dans la coupe ; à moins que vous fassiez vos besoins pendant que vous enlevez votre coupe.

Bien que ce soient des zones séparées, elles sont situées à proximité immédiate – avec seulement une fine séparation de mucus membranaire et un tissu connectif entre elles.

Certaines personnes n’ont aucun problème et vont aux toilettes comme d’habitude. D’autres peuvent connaître quelques difficultés : un flux lent pour l’urine, ressentant qu’elles doivent aller faire pipi plus fréquemment ou que leur vessie ne s’est pas vidée de son contenu, ou la sensation d’être constipée.

Si une coupe menstruelle est trop ferme pour vous, elle peut presser contre votre vessie, votre urètre ou votre rectum, provoquant des sensations désagréables. La coupe peut causer des crampes ou des douleurs à certaines personnes, mêmes quand elles ne ressentent pas le besoin d’aller aux toilettes.

Les personnes dans cette situation peuvent être incommodées par le fait d’enlever leurs coupes chaque fois qu’elles doivent aller aux toilettes.

Certaines astuces peuvent aider dans une telle situation :

•     essayez une coupe menstruelle plus souple, qui aidera à alléger la pression sur ces zones sensibles.

•     Essayez une forme différente, pour déplacer la pression de la coupe sur une zone non sensible.

•     Essayez une taille différente ; toujours pour déplacer la pression de la coupe sur une autre zone.

Les différentes techniques – Partie 10
Nettoyer votre coupe menstruelle–odeurs et coupes tachées

*voir aussi « les coupes menstruelles en public » et/ou « des coupes menstruelles dans les pays du tiers-monde »

Nettoyer votre coupe menstruelle ne doit pas être une tâche compliquée. En réalité, certaines personnes utilisent simplement de l’eau du robinet pour nettoyer leur coupe avant de la stocker.

La manière de nettoyer votre coupe menstruelle dépend totalement de vous et de ce avec quoi vous êtes à l’aise.

  1. Bouillir– La plupart des entreprises de coupes menstruelles suggèrent de faire bouillir la coupe lorsque vous la recevez, avant la première utilisation. Elles suggèrent aussi de faire bouillir la coupe après chaque période de règles, avant de la stocker à nouveau.
    1. Sur le feu – En utilisant une casserole, assurez-vous que l’eau est bien bouillante, puis submergez votre coupe complètement pendant trois minutes. Vous pouvez utiliser un ustensile–comme un fouet ou une louche–si vous préférez que la coupe ne touche pas le fond de la casserole.
    2. Micro-ondes –utilisez un contenant spécial adapté au micro-ondes ou un récipient spécifiquement fait pour stériliser les coupes au micro-ondes, insérez votre coupe et remplissez le contenant d’eau. Laissez au micro-ondes pendant deux à cinq minutes.

NE RECOUVREZ PAS entièrement le récipient. La vapeur doit pouvoir s’échapper !

Attendez que le récipient refroidisse complètement avant de retirer la coupe.

Savons et serviettes pour coupe–il existe des savons et des tissus spécifiquement conçus pour nettoyer votre coupe menstruelle comme…

  • Savons neutre – n’importe quel savon ou gel de lavage intime qui ne contient pas de parfum, n’importe quelle huile ou n’importe quel produit antibactérien peut être utilisé pour nettoyer votre coupe.
  • Pastilles – certaines personnes utilisent des pastilles effervescentes, comme les pastilles pour nettoyer les dentiers, et cela fonctionne bien !
  • Eau – certaines personnes sont très sensibles et/ou allergique au savon à l’intérieur ou sur leurs zones génitales. Elles préfèrent donc ne pas laver la coupe avec n’importe quel savon, et utilisent simplement de l’eau pour rincer leur coupe du mieux qu’elles peuvent.

 

Odeurs

Le sang lui-même peut avoir une odeur « ferreuse ». Nos corps aussi possèdent leur propre odeur. Tandis que les entreprises affirment que leurs coupes ne causent pas d’odeur, on en entend souvent parler pour les serviettes ou les tampons qui ont été jetés à la poubelle. Quand le sang est exposé à l’air, les bactéries naturelles de votre vagin et la décomposition du sang peuvent causer une odeur très désagréable, ou même « fétide ».

Si cela vous arrive, voici quelques astuces pour l’éliminer :

  • Réduisez le temps d’usage d’une coupe entre les rinçages.
  • Bicarbonate de soude – ajoutez de l’eau pour former une pâte et utilisez une brosse à dents pour nettoyer votre coupe. Assurez-vous de bien de la rincer ou la faire bouillir avant utilisation.
  • Bain de soleil – faites tremper votre coupe au soleil (dans un endroit sûr) pendant quelques heures. Vous pouvez aussi le faire après le nettoyage, si nécessaire.
  • Faites tremper dans, soit :

    • de l’alcool de cuisine
    • du vinaigre blanc
    •  du jus de citron

Faites tremper votre coupe au moins une heure, puis nettoyez-la comme d’habitude pour retirer la solution de trempage.

Les tâches

Si vous vous apercevez que votre coupe menstruelle prend une teinte marron/rougeâtre, c’est qu’elle commence à être tachée. Cela n’interfère pas avec ses performances et ne pose pas de problème, mais certaines personnes n’aiment simplement pas avoir une coupe tâchée – soit parce que ce n’est pas plaisant à voir, soit car cela peut laisser penser que la personne est sale.

Quelle que soit la raison, voici quelques conseils qui peuvent vous aider :

  1. Rincez toujours votre coupe dans de l’eau froide pour que les tâches ne se fixent pas. Après que toutes les tâches de sang soient parties, utilisez de l’eau chaude pour un bon rinçage.
  2. Eau oxygénée – la majorité des eaux oxygénées de pharmacie sont sûres pour un usage direct sur la coupe. Vous pouvez cependant les diluer si vous le souhaitez. Un mélange 50/50 résoudra votre problème. Laissez tremper votre coupe toute la nuit pour vous débarrasser de toutes les tâches.

    *L’eau oxygénée se décompose au contact de la lumière (c’est pourquoi elle est stockée dans une bouteille opaque). Le procédé ne doit donc pas être réalisé durant la journée.

  3. Bain de soleil – placez votre coupe près d’une fenêtre ensoleillée pendant quelques heures. Le soleil va blanchir votre coupe.

L’utilisation de l’une de ces méthodes relève de votre responsabilité, et vous devez visiter le site de votre fabricant pour vous assurer qu’elles convient à votre coupe. Certaines entreprises suggèrent certaines méthodes de nettoyage tandis que d’autres les déconseillent.

Certaines personnes pensent que l’utilisation trop fréquente de ces méthodes peut diminuer la durée de vie d’une coupe. Si vous utilisez une coupe « bas de gamme », il y a de grandes chances qu’elle se détériore plus rapidement, car les matériaux qui la composent sont inconnus.

Si votre coupe a un aspect collant, grumeleux ou mou, et que cela ne part pas, il y a des chances que l’intégrité de votre coupe soit compromise. Il est alors temps d’acheter une nouvelle coupe !

Les trous d’air

Faites particulièrement attention aux trous d’air si votre coupe en possède. Nettoyez-les rigoureusement pour vous assurer que vous ne laissez pas de sang ou de bactéries qui pourraient croître sur votre coupe. Un moyen facile de nettoyer votre coupe est de la remplir d’eau, de placer un socle plat au-dessus des bords, et de la secouer. Cela forcera le liquide à passer par les trous d’air et nettoiera votre coupe. Attention de ne pas jeter de l’eau partout !

Vous pouvez aussi utiliser une vieille brosse à dents, une brosse dentaire ou un cure-dent pour les restes de sang les plus têtus.

Related pages:

Les différentes techniques – Partie 11
Coupes menstruelles et lubrification

Le vagin relâche sa propre lubrification naturelle. Cela permet une pénétration plus facile et moins douloureuse. Si votre lubrification est insuffisante, la pénétration d’un objet – notamment d’une coupe menstruelle – peut être difficile.

Nous avons toutes des sensations de sécheresse de temps en n temps. Si vous ressentez le besoin d’utiliser un produit pour vous aider à insérer votre coupe, vous pouvez acheter un lubrifiant à base d’eau au rayon « droguerie/hygiène » de n’importe quel supermarché ou pharmacie.

Assurez-vous que le lubrifiant soit A BASE D’EAU. Cela assurera une plus longue vie à votre coupe.

Pourquoi ne pas utiliser un lubrifiant à base de silicone ?

  • Les molécules de silicone dans un lubrifiant à base de silicone vont se lier aux molécules de silicone d’un objet également composé de silicone–coupes menstruelles, sextoy ou autres.
  • L’objet de silicone va commencer à se détériorer.
  • L’objet va présenter une texture granuleuse, collante ou trop molle qui ne partira pas au lavage.
  • Des petits trous peuvent commencent à se former, permettant aux bactéries de s’installer et rendant l’objet inutilisable

Essayez de trouver un lubrifiant qui ne contiennent ni de glycérine, de propylène glycol ou de paraben.

Beaucoup d’entreprises offrent des packs à très bas prix. Certaines d’entre elles ont même des kits des différents lubrifiants qu’elles offrent –  gel ou liquide, sensible ou extra doux ! 

Huiles

Vaseline, huile minérale, huile de bébé, huiles végétales, jojoba, huile d’olive, et beaucoup d’autres huiles sont sûres, EXCEPTEES celles qui contiennent du latex. Cependant, elles peuvent ne pas être idéales pour une utilisation A L’INTERIEUR du corps car elles peuvent augmenter le risque d’infection urinaire ou vaginale.

Certaines personnes avancent que les huiles détruisent le silicone – bien que le silicone soit en principe très résistant – c’est vous qui prenez le risque ou non.

Je vous suggérerais d’éviter l’utilisation de lubrifiants sur les coupes « bas de gamme » dont les matériaux sont inconnus.

 

Related pages:

Les différentes techniques – Partie 12
Problèmes communs avec les coupes menstruelles

Fuites

  • Pertes – si vous avez des petites pertes de sang dans vos dessous en utilisant les coupes, cela peut être du sang résiduel–lorsque le sang s’écoule sur vos parois vaginales après avoir inséré votre coupe. Pour éliminer ce sang, contractez vos muscles après l’insertion de la coupe et nettoyez la tige et/ou l’anneau d’agrippe avec une serviette mouillée ou un tissu.
    •    Insérez un doigt pour vérifier que le bord de la coupe est bien placé :
      • assurez-vous que le bord n’est pas au milieu du col de l’utérus
      • assurez-vous que la coupe ne pousse pas le col sur le côté
    • Vérifiez que la coupe crée bien la succion : tirez gentiment sur la coupe.
      • S’il y a une légère résistance, il est probable que le joint soit bien formé.
      • Si la coupe se déplace facilement, pincez la base pour créer le joint et tirez à nouveau gentiment.
      • Tout le monde ne sent pas la succion. Cela dépend de votre corps et de la coupe.
  • Débordements – Vous pouvez soit investir dans une coupe de plus grande contenance, soit vider votre coupe plus souvent qu’auparavant. Vous pouvez aussi essayer une coupe un peu plus ferme si vous n’avez pas de sensibilité de la vessie.

Vous pouvez aussi vous apercevoir que votre coupe est seulement à moitié pleine quand vous la retirez, mais qu’elle déborde quand même. Cela peut être dû aux facteurs suivants :

  • Votre coupe peut être placée trop haut dans votre canal vaginal, permettant à votre col de l’utérus de s’asseoir dans la coupe et compromettant la contenance de cette dernière. Essayez une coupe plus longue en forme de V.
  • Si vous avez un col de l’utérus bas, il peut aussi s’asseoir à l’intérieur de la coupe. Essayez une coupe plus arrondie, en forme de cloche ou avec un design tel que celui de FemmyCycle, Merula ou Formoonsa.
  • Si votre coupe est souple, elle peut être comprimée, faisant monter le niveau de fluide.

Coupe comprimée

Si vous vous apercevez que votre coupe est comprimée ou « écrasée », essayez une coupe un peu plus ferme. Cela aidera à la maintenir totalement étendue pendant l’utilisation.

Problèmes avec l’ouverture (coupes souples)

Si vous avez des difficultés avec le déploiement d’une coupe souple, voici quelques tests que vous pouvez essayer :

  • Un pliage différent. Certains pliages aident les coupes à s’ouvrir plus facilement. Le pliage « labial », par exemple, vous permet de presser sur le bord pour aider à l’ouverture et à la complète expansion de la coupe.
  • Insertion de la coupe à mi-chemin. Parfois, cela peut aider d’ajuster la position à laquelle vous relâchez la coupe. Si cela ne fonctionne pas, essayez un peu plus haut ou un peu plus bas.
  • Si après plusieurs tentatives, différents pliages et positions, la coupe ne s’ouvre toujours pas facilement, vous pouvez tester une coupe plus ferme.

Retrait douloureux

En général, les personnes ressentent une douleur durant le retrait quand elles n’ont pas libéré la succion créée par la coupe, quand la coupe touche leur urètre ou qu’elle est trop ferme et provoque de la pression sur d’autres zones sensibles.

  • Libérez la succion–si vous donnez à votre coupe une petite pression et qu’il y a de la résistance, la coupe a probablement bien créé la succion autour de votre col de l’utérus. Vous pouvez pincer la base, presser sur les côtés de la coupe ou ouvrir le bord de la coupe pour libérer le vide avant de procéder au retrait. Si vous tirez la coupe vers le bas sans avoir éliminé le joint, vous pouvez ressentir des douleurs et même des crampes.
  • Urètre–même si vous n’avez normalement pas l’urètre sensible, la coupe ou les bords de la coupe peuvent brosser, toucher ou faire pression sur cette zone pendant le retrait–provoquant des irritations. Lorsque vous retirez une coupe à mi-chemin, glissez votre pouce le long du corps de la coupe pour compresser le côté le plus proche de votre vessie. Cela appuiera sur le côté de la coupe/du bord et vous évitera de toucher les points sensibles.
  • Pression – Certaines personnes pensent que leurs coupes provoquent trop de pression pendant le retrait. Vous pouvez pincer le corps de la coupe pour un retrait plus facile, en vous assurant de la retirer avant que la contenance soit trop haute. Vous pouvez aussi acheter une coupe plus souple.

Coupe qui tourne ou qui glisse

Les coupes peuvent parfois se mouvoir l’intérieur du vagin, changeant de position et causant de l’inconfort.

En premier lieu, assurez-vous que la coupe soit bien ajustée. Si vous avez le col de l’utérus bas et que votre coupe est trop longue, elle peut être enfoncée trop loin dans votre corps.

Si vous vous sentez à l’aise pour atteindre une coupe sans tige, vous pouvez essayer de retourner votre coupe (de l’intérieur vers l’extérieur) pour voir si elle s’ajuste mieux. Si cela fonctionne, vous pouvez continuer de cette manière ou noter la taille correspondante pour acheter une nouvelle coupe.

Si votre coupe glisse vers le bas, se tourne sur le côté où se retourne complètement, il est conseillé de vérifier les paramètres suivants :

  • Col de l’utérus – assurez-vous que votre col est bien au-dessus ou à l’intérieur de votre coupe.
  • Joint/succion – tirez doucement sur la coupe et regardez s’il y a de la résistance. Si c’est le cas, votre joint est bien formé. Il peut arriver que le joint ne se crée pas, selon le corps de la personne et selon la coupe.
  • Fermeté de la coupe – certaines personnes découvrent qu’une coupe plus ferme glisse plus aisément. Une coupe plus souple s’adapte parfois mieux à la forme du corps et peut se mouvoir en même temps que ce dernier.
  • Muscles du plancher pelvien – si vous êtes sûre que vous avez une faiblesse des muscles du plancher pelvien, essayez de faire des exercices de Kegel au moins deux fois par jour pendant quelques minutes. Ces muscles n’étreignent pas la coupe pour la garder en place, mais fonctionnent plus comme un « hamac » de muscles dans lequel la coupe peut s’asseoir. Si vous n’êtes pas tonique, votre coupe peut glisser.
  • Bords larges – une coupe présentant des bords larges a tendance à se placer plus haut pour certaines personnes. Cela peut aider à garder la coupe à la bonne position.

Les différentes techniques – Partie 13
Autres conseils

Related posts:

FAQ– Questions fréquentes à propos des coupes menstruelles

De quoi sont composées les coupes menstruelles ?

La plupart des coupes menstruelles sont constituées d’un certain type de silicone, le silicone de qualité médicale. Il est le seul qui soit testé pour un usage sûr à l’intérieur du corps pendant une certaine période de temps. Il existe également quelques coupes menstruelles composées de TPE et au moins une composée de caoutchouc.

Est-ce que je peux utiliser une coupe menstruelle si je suis allergique au latex ?

Si vous êtes allergique au latex, il est conseillé de vous approvisionner auprès d’entreprises respectables. Faites attention aux entreprises qui prétendent utiliser du silicone de qualité médicale alors qu’elles ne le font pas vraiment, et auquel elles ajoutent des additifs pour réduire les coûts de production. Vous ne saurez jamais quels matériaux sont utilisés pour créer ces coupes « cheap », donc faites attention ! (Cliquez ici pour en savoir plus).

Est-ce que je peux utiliser une coupe menstruelle si je porte un stérilet ou un anneau vaginal ?

La majorité des entreprises de coupes menstruelles disent que oui, vous pouvez. Cependant, vérifiez au préalable avec le fabricant de votre coupe. Il est également conseillé de consulter son médecin et l’avertir que vous souhaitez utiliser une coupe menstruelle –il pourra ainsi couper le fil de votre DIU pour ne pas qu’il gêne sur le passage. Faites attention à la longueur du fil de votre stérilet : si vous sentez qu’il est plus bas que d’habitude, ce peut être un signe que vous avez déplacé votre stérilet. Assurez-vous aussi de bien libérer la succion avant de tirer sur votre coupe–sinon il est possible que vous déplaciez votre stérilet.

Si vous utilisez un anneau vaginal, l’anneau est inséré en premier, et vous insérez ensuite votre coupe menstruelle.

Comment une coupe menstruelle reste en place ?

Le vagin est un canal élastique et musculaire qui peut s’étendre et s’étirer comme un ballon pour accommoder différents objets, dont les coupes menstruelles. Le vagin peut ainsi « sécuriser » ces objets.

Les coupes menstruelles peuvent créer un léger joint/succion autour de votre col de l’utérus. La tonicité des muscles de votre plancher pelvien fonctionne comme un « hamac » pour la coupe qui s’«asseoit» à l’intérieur et l’empêche de glisser.

Est-ce qu’on sent la coupe menstruelle lorsqu’on la porte ?

Nous avons très peu de terminaisons nerveuses dans le canal vaginal. Si une coupe est bien ajustée et positionnée correctement, vous ne devriez pas la sentir du tout.

Si vous sentez une quelconque pression (même après être habituée à porter la coupe), que vous sentez que vous avez envie d’uriner plus souvent, que vous sentez que votre vessie ne se vide pas complètement lorsque vous urinez, ou que votre flux urinaire est plus lent, la coupe est peut-être trop ferme. Je vous suggère d’essayer une coupe plus douce, ou d’essayer la coupe en la retournant de l’intérieur vers l’extérieur (si vous êtes à l’aise avec l’idée d’utiliser une coupe sans tige).

Est-ce que la coupe peut se « perdre » à l’intérieur ?

  • Non. Votre vagin N’EST PAS un canal sans fond ! Il est plutôt similaire à un ballon, qui présente une seule sortie : vers le bas. Cependant, si vous avez un long canal vaginal ou un col de l’utérus très haut, votre coupe peut paraître hors d’atteinte. Vous pouvez aussi, sans le vouloir, placer votre coupe au niveau du sac vaginal (la région autour du col de l’utérus), ce qui la rendra difficile à attraper.
  • Si vous avez des difficultés pour localiser la coupe, contractez vos muscles pour faire descendre la coupe près de l’entrée du vagin. Vous devrez peut-être répéter cette action plusieurs fois, afin de ramener votre coupe à portée de main.
  • Pour éviter ce type de problème dans le futur, je vous suggère d’essayer une coupe plus longue ou une coupe en forme de V.

Est-ce que la coupe peut rester coincée ?

Non. Quand vous n’êtes pas habituée à utiliser une coupe, vous pouvez penser qu’elle est coincée. La coupe peut et doit créer un vide autour du col de l’utérus, donc si elle paraît « coincée », ne paniquez-pas. Contractez vos muscles pour obliger la coupe à redescendre vers l’entrée du vagin. Localisez la tige et faites bouger la coupe vers l’avant vers l’arrière, suffisamment pour qu’elle ne descende plus pas et que vous puissiez atteindre la base de la coupe. Pincez la base pour libérer la succion. Si cela ne fonctionne pas, utilisez un doigt pour presser sur le côté de la coupe. Si vous pouvez atteindre le bord, vous pouvez aussi tirer dessus pour libérer la succion.

Est-ce que la sécurité à l’aéroport peut détecter ma coupe menstruelle ?

Non. Les scanners et détecteurs de métaux ne peuvent pas détecter votre coupe menstruelle.

Est-ce que je peux utiliser ma coupe lors d’un voyage en avion ?

Bien sûr ! La pression de la cabine ne va pas comprimer la coupe ni causer une quelconque sensation différente de d’habitude.

Est-ce douloureux d’utiliser une coupe menstruelle ?

Une coupe menstruelle ne devrait pas faire mal lorsque vous l’insérez, la portez ou la retirez. Si c’est le cas, et que vous ressentez un inconfort, une douleur ou des crampes, vous devez enquêter pour en déterminer l’origine. Si une coupe est bien ajustée, vous ne devriez pas la sentir lorsque vous la portez.

Est-ce « sale » d’utiliser une coupe menstruelle ?

Je ne vais pas vous mentir, ça peut l’être. En particulier lorsque vous débutez avec l’utilisation d’une coupe. Mais lorsque vous aurez l’habitude, le procédé deviendra beaucoup moins « sale » et elle sera beaucoup plus facile à insérer et retirer. Les lingettes sont vos amies !

Comment connaître la taille de coupe à utiliser ?

Il y a quelques astuces qui peuvent vous aider à déterminer la coupe qui sera la mieux ajustée pour vous. La première étape est de localiser et de mesurer votre col de l’utérus. Si vous avez un col de l’utérus bas, vous ne voudrez pas acheter une coupe trop longue–et vice versa pour un col haut. Vous pouvez aussi mesurer la quantité de flux pour déterminer si vous préférez une contenance faible avec une petite coupe, ou une haute contenance avec une coupe large. (En savoir plus)

Est-ce que la coupe menstruelle va étirer mon vagin ?

C’est possible, mais ce n’est pas permanent. Votre vagin est un canal musculaire élastique, comme un ballon, qui se remplit d’air et s’étend. Lorsque vous libérez l’air, il reprendra sa forme normale.

Est-ce que je peux utiliser une coupe menstruelle si je suis vierge ?

Honnêtement, cela dépend totalement de vous et de vos croyances religieuses. Mais oui, les vierges sont capables d’utiliser une coupe menstruelle, tout en étant très à l’aise. Cependant, une coupe large peut être un peu inconfortable durant l’insertion. Essayez d’abord une petite taille ou une coupe plus étroite, et utilisez du lubrifiant à base d’eau pour aider à l’insertion. (En savoir plus)

Est-ce que je peux utiliser ma coupe menstruelle pour dormir ?

OUI ! Comme une coupe menstruelle contient plus de fluides qu’un tampon, la majorité des personnes trouvent que leurs coupes leur permettent de dormir plus longtemps. Assurez-vous de vider votre coupe avant d’aller au lit, elle aura ainsi toute la capacité de se remplir lorsque vous tomberez dans le sommeil !

Est-ce que je peux utiliser une coupe menstruelle pour nager ?

Certainement ! Une des choses géniales à propos de l’utilisation d’une coupe est qu’elle ne fait que collecter votre flux menstruel et n’absorbe pas l’eau de la piscine ou de l’océan !

Vous pouvez nager et même faire de la plongée sous-marine en utilisant votre coupe ! Il a été rapporté par un professeur de plongée que les changements de pression dus à la profondeur de plongée ne provoquent pas de compression de la coupe.

Quand vider ma coupe menstruelle ?

Dépendamment de votre flux, vous pouvez utiliser une coupe menstruelle en toute sécurité jusqu’à 12 heures d’affilée.

Comme la coupe menstruelle contient généralement plus de fluides qu’un tampon, vous pouvez a priori porter votre coupe pendant 2h de plus qu’un tampon. Donc si vous changiez votre tampon toutes les 2 à 4h, vous devrez sûrement vider votre coupe toutes les 4 à 6h. Si votre coupe n’est qu’à moitié pleine, vous pouvez probablement ajouter une heure de plus. Si vous arrivez au bord de la coupe, vous devrez certainement soustraire une heure. (Plus d’informations)

Est-ce que je peux utiliser la coupe menstruelle pour faire du sport ?

Bien sûr ! En réalité, beaucoup de personnes qui pratiquent des activités physiques comme le Jiu Jitsu, l’haltérophilie, le yoga, le cyclisme, l’équitation, etc., préfèrent utiliser une coupe menstruelle plutôt que d’autres produits d’hygiène périodique car elle est plus confortable, contient plus de fluides et ne peut pas être sentie. Ils ont ainsi plus de temps pour pratiquer le sport qu’ils aiment plutôt que de se soucier de leurs règles ! Plus d’informations…

Est-ce que je peux porter la coupe menstruelle pendant les relations sexuelles ?

La plupart des entreprises de coupes menstruelles conseillent d’utiliser la coupe lors des pénétrations sexuelles. Ils ne sont cependant pas tous contre. N’hésitez-pas à contacter le fabricant de votre coupe si vous avez des questions. Utilisez la coupe menstruelle à vos propres risques si vous choisissez de vous engager dans une activité sexuelle, et souvenez-vous qu’une coupe menstruelle ne vous protège pas contre une grossesse ni contre les maladies sexuellement transmissibles (MST).

En savoir plus sur Le sexe et les coupes menstruelles

Est-ce qu’une coupe menstruelle peut m’empêcher de tomber enceinte ?

  • Une coupe menstruelle n’est pas un moyen de contraception contre les grossesses et ne protège pas des MST
  • Certaines personnes ont même clamé que les coupes menstruelles les avaient aidées à tomber enceintes pendant qu’elles essayaient de concevoir.

En savoir plus sur Le sexe et les coupes menstruelles

Comment nettoyer ma coupe menstruelle ?

Voici quelques méthodes populaires :

  • Eau pure : rincez d’abord tout le sang à l’eau froide pour éviter les tâches, et rincez ensuite à l’eau chaude.
  • Savon neutre, incluant les gels intimes féminins ou les produits spécifiques pour les coupes menstruelles
  • Pastilles effervescentes pour nettoyer les dents
  • Faire bouillir : soit en haut du four, soit au micro-ondes avec un contenant spécifique
  • Alcool de cuisine
  • Eau oxygénée
  • Jus de citron
  • Vinaigre blanc
  • Bain de soleil

Chaque personne a sa propre méthode de nettoyage. Vous l’utilisez à vos risques et c’est à vous de trouver l’habitude qui vous convient le mieux.

Quelques entreprises déconseillent certaines de ces méthodes. Visitez le site web de votre fabricant ou contactez-le par e-mail si vous avez de quelconques questions.

En savoir plus sur le nettoyage de la coupe menstruelle.

 

Combien de temps laisser bouillir ma coupe menstruelle ?

Si vous ressentez le besoin de faire bouillir votre coupe menstruelle, assurez-vous de porter l’eau à ébullition pendant 3 à 5 minutes avec votre coupe entièrement submergée.

En savoir plus sur le nettoyage de la coupe menstruelle.

Est-ce que le sang va retourner dans mon utérus si je suis tournée la tête en bas ?

Très probablement, non. L’ouverture du col de l’utérus est très étroite. Notre sang coule par cet orifice avec la gravité, et nos muscles poussent le sang vers le bas et vers l’extérieur. Même si vous restez sur la tête pendant quelques minutes, il est très improbable que votre sang ait le temps de retourner dans votre utérus.

Pourquoi ma coupe s’est-elle tournée sur le côté/vers le bas ?

Il n’y a pas de réponse concrète à cette question. Cependant, il semble que toutes les personnes qui ont expérimenté cela avaient également coupé la tige complètement. Elles pensent que la tige de la coupe aide peut-être à la maintenir dans la bonne position, et que sans elle la coupe peut se retourner.

D’autres personnes pensent que la coupe peut être trop petite et n’est pas placée correctement pour créer un bon joint/succion, permettant à la coupe de se déloger et de tourner avec les mouvements du corps.

Je ne peux donc pas vous dire assurément pourquoi cela est arrivé, et vous suggère d’essayer une coupe ayant une forme différente.

En savoir plus dans notre article sur Les problèmes communs des coupes menstruelles.

 

Est-ce que je peux utiliser une coupe menstruelle si j’ai les ongles longs ?

OUI ! Cela peut prendre un peu plus de temps pour s’y habituer, mais c’est bien sûr possible.

Lorsque vous introduisez votre pouce et votre index dans votre vagin pour enlever la coupe, imbriquez un ongle dans l’autre afin qu’ils ne pointent pas vers vos lèvres. Quand vos doigts atteignent la coupe, vous pouvez les séparer et attraper votre coupe.

Si vous commencez à utiliser la coupe avec les ongles courts (même si vous avez des ongles artificiels) et que vous les laissez ensuite pousser, il sera plus facile de s’y habituer.

Assurez-vous d’utiliser une brosse à ongles avant et après le retrait de la coupe.

Est-ce que je dois avoir mes règles pour utiliser ma coupe menstruelle ?

NON ! C’est un des grands avantages des coupes menstruelles… vous ne devez pas forcément avoir vos règles pour les utiliser.

Certaines personnes utilisent leur coupe tous les jours pour se protéger contre les pertes et sécrétions. D’autres les utilisent pour les aider à affronter une incontinence due au stress.

Si vous attendez vos règles, vous pouvez utiliser votre coupe et ne devez pas vous soucier d’emporter des protections périodiques « au cas où ».

Pourquoi ma coupe menstruelle fuit-elle ?

Tout d’abord, déterminez si votre coupe fuit réellement ou si c’est du sang résiduel.

  • Sang résiduel : après avoir inséré la coupe, accroupissez-vous et contractez vos muscles. Nettoyez la tige et la base de la coupe avec un tissu ou une serviette mouillée. Cela permettra d’éliminer le sang en excès qui pourrait se déposer sur vos sous-vêtements.
  • Fuite :
    • Assurez-vous que votre coupe est complètement ouverte.
    • Vérifiez la position de votre col de l’utérus–juste au-dessus ou à l’intérieur de la coupe.
    • Vérifiez que la succion est bien faite : tirez doucement sur votre coupe. S’il y a une résistance, c’est que le joint a bien été créé. Sinon, pincez la base de la coupe et tirez encore doucement (notez que toutes les coupes ne créent pas forcément de succion).
    • Videz votre coupe régulièrement pour éviter les débordements
    • Recherchez une coupe de contenance plus grande
    • La coupe n’a peut-être pas la bonne taille/forme pour vous.

En savoir plus

Pourquoi ma coupe glisse-t-elle vers le bas ?

La coupe n’a peut-être pas une taille ou une forme adaptée à votre corps.

Read more on Troubleshooting a Menstrual Cup

Ma coupe est trop longue ! Que faire ?

  • Vous pouvez retourner votre coupe de l’intérieur vers l’extérieur pour voir si elle s’ajuste mieux–ne faites ça que si vous êtes à l’aise avec l’utilisation de la coupe sans tige.
  • Raccourcissez la tige
  • Trouvez une coupe plus courte ou plus petite.

Je ne peux pas atteindre ma coupe ! Que faire ?

•     Ne paniquez pas ! Le vagin est comme un ballon. Il n’y a aucune possibilité pour que la coupe se perdre dans d’autres parties de votre corps.

•     Accroupissez-vous, écartez vos genoux et posez vos fesses sur vos chevilles. Cela permettra de basculer votre bassin vers l’avant pour que vous ayez un meilleur angle.

•     Contractez vos muscles comme lorsque vous allez aux celles. Cela permettra à votre col de l’utérus de se rapprocher de l’ouverture de votre vagin. Vous pouvez faire une série de contractions comme lors d’un accouchement.

•     Insérez vos doigts pour localiser la tige : vous devrez peut-être insérer vos doigts assez profondément pour atteindre la coupe. Si vous n’arrivez pas à l’atteindre, continuez à faire une série de contractions des muscles.

Si vous pouvez atteindre votre coupe avec votre doigt le plus long (en général le majeur), vous pouvez pousser la base de la coupe pour libérer la succion et lui permettre de descendre.

Qu’est-ce que je fais de ma coupe quand je ne l’utilise pas ?

Lavez-la précautionneusement et stockez-la jusqu’à vos prochaines règles. La plupart des coupes sont vendues avec une pochette de stockage ou un contenant. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez utiliser n’importe quel sac qui permet à l’air d’entrer. Ne stockez jamais votre coupe dans un contenant non aéré ! Elle a besoin d’air frais pour permettre à l’humidité de s’évaporer.

Vous pouvez stocker votre coupe à l’air libre, dans un placard ou un tiroir. Vous pouvez aussi la mettre de côté dans une chaussette ou un tissu.

Assurez-vous de garder votre coupe à l’abri des animaux ! Certains d’entre eux pensent que ce sont des jouets à mastiquer !!

Combien de temps dure une coupe menstruelle ?

La plupart des fabricants de coupes menstruelles estiment leur durée de vie à 10 ans – si on en prend soin !

Quand remplacer ma coupe menstruelle ?

    Habituez-vous à inspecter votre coupe avant de la stocker. S’il y a des zones abîmées, collantes, trop molles, et qui ne se lavent pas, il est temps d’en acheter une nouvelle !

Est-ce que je peux utiliser une coupe menstruelle si mon col de l’utérus est rétroversé/en bascule ?

Bien sûr ! Beaucoup de personnes utilisent une coupe menstruelle avec le col de l’utérus rétroversé ou basculé.

Dans ce cas, les coupes plus courtes peuvent être plus confortables.

Est-ce que je dois retirer la coupe quand je vais aux toilettes ?

NON ! Cependant, certaines personnes se sentent plus à l’aise en enlevant car elles ont peur de la perdre. Cela ne regarde que vous.

Si vous sentez que vous devez uriner plus souvent lorsque vous utilisez une coupe, ou que vous avez l’impression de ne pas vider complètement votre vessie lorsque vous allez aux toilettes, ou encore que vous avez un flux urinaire plus lent ou que vous sentez constipé, peut-être que votre coupe applique trop de pression sur une zone sensible. Vous pouvez essayer une coupe plus souple.

Coupe menstruelle et contraception

De nombreuses personnes ont réussi à utiliser des contraceptifs internes–comme le stérilet ou l’anneau vaginal–en même temps que la coupe menstruelle.

Comme il est courant pour certaines personnes d’avoir du spotting ou des petits saignements lors du port d’un stérilet, porter une coupe menstruelle peut s’avérer une aide immense. Une coupe menstruelle, même de petite taille, devrait être suffisante pour collecter le flux pendant 12 h.

Si vous pensez utiliser une contraception interne avec votre coupe menstruelle, nous vous suggérons de discuter avec votre gynécologue avant de commencer la procédure. Le spécialiste pourra couper les « fils » du DIU plus court pour minimiser les chances de déplacement du stérilet.

Essayez de connaître la longueur normale du fil du stérilet et son emplacement. Repérez-le régulièrement pendant vous règles et lorsque vous retirez votre coupe. Si les fils semblent soudainement plus longs que la normale, ce peut être un signe que votre stérilet a bougé –  consultez alors votre médecin.

Après que votre coupe soit insérée et correctement placée, utiliser un doigt pour passer autour du bord et vous assurer que les fils ne sont pas coincés entre la coupe et votre paroi vaginale. Les fils du stérilet doivent être à l’intérieur de la coupe.

Assurez-vous de libérer la succion de la coupe avant de l’enlever. Si le joint n’est pas libéré, vous augmentez les chances de déplacement du DIU.

Si vous utilisez un anneau contraceptif, l’anneau est inséré d’abord, et la coupe menstruelle ensuite.

Encore une fois, assurez-vous de parler avec votre médecin de l’utilisation d’une coupe menstruelle avant de commencer à la porter.

Prolapsus des organes pelviens

Un grand nombre de personnes connaissent, au moins une fois dans leur vie, des types sévères de prolapsus des organes pelviens.

Cela inclut :

  • Prolapsus de la vessie ou cystocèle

C’est le type de prolapsus des organes pelviens le plus commun. Il se produit lorsque la vessie presse contre les parois du vagin.

  • Prolapsus de l’urètre ou urétrocèle

Il se produit lorsque le tube de l’urètre qui transporte l’urine de la vessie à l’extérieur du corps s’incurve et/ou s’élargit.

  • Prolapsus de l’utérus ou hystérocèle

Il se produit quand l’utérus s’éloigne de sa position normale et permet au col de l’utérus de presser plus intensément contre le vagin.

  • Prolapsus vaginal

Ce type de prolapsus apparaît en général seulement après une hystérectomie. Quand le vagin ne dispose plus de l’appui de l’utérus, les parois du canal vaginal peuvent « tomber » vers l’intérieur.

  • Prolapsus de l’intestin grêle ou entérocèle

C’est quand l’intestin grêle presse contre les parois vaginales.

  • Prolapsus du rectum ou rectocèle

Si les tissus qui séparent le vagin et le rectum sont trop faibles, cela peut causer l’apparition d’une protubérance sur les parois extérieures du vagin.

Tous ces prolapsus sont composés par des ligaments étirés ou affaiblis, des tissus, des fascias et/ou des muscles qui supportent la région pelvienne.

Il est plus courant que les femmes qui ont déjà donné naissance ou été enceintes connaissent ce genre d’expérience, à cause des contraintes exercées sur les organes génitaux.

Le fait d’allaiter peut aussi diminuer le niveau d’œstrogènes et contribuer à l’affaiblissement des parois vaginales.

L’âge peut être un facteur à risque dans l’augmentation des chances d’avoir un prolapsus. Avec la chute du taux d’œstrogènes durant et après la ménopause, le plancher pelvien peut perdre un peu de sa force et de son élasticité.

De nombreuses personnes qui ont un prolapsus pelvien n’ont pas de symptômes et peuvent même ne pas s’en rendre compte – le prolapsus peut être mineur et ne pas causer de douleurs ni de problèmes.

Certaines personnes gênées par les prolapsus ont rapporté les symptômes suivants :

  • une pression pelvienne
  • une protubérance anormale dans le vagin
  • le sentiment que quelque chose ressort du vagin
  • un étirement ou une tension au niveau de l’aine
  • des douleurs en bas du dos
  • des relations sexuelles douloureuses
  • du spotting ou des saignements
  • des problèmes urinaires ou de l’incontinence
  • des problèmes en allant aux celles

Un prolapsus ne s’améliore généralement pas tout seul–discutez avec votre médecin si vous avez des doutes. Il vous recommandera sûrement de voir un kinésithérapeute ou un spécialiste pour corriger le prolapsus et ramener vos organes là où ils doivent être !

Quelques facteurs peuvent empirer le prolapsus, comme :

  • obésité
  • toux/allergie chronique
  • constipation
  • lever de poids/haltérophilie

Même avec un prolapsus, de nombreuses personnes ont été capables d’utiliser une coupe menstruelle avec succès et sans douleur. La clé est de trouver la coupe qui ne cause aucun inconfort tout en restant efficace.

Comme le prolapsus peut modifier la forme du vagin, quelques essais peuvent être nécessaires avant de trouver la bonne coupe, la bonne position et la longueur idéale. Cependant, lorsque vous aurez trouvé celle qui vous convient, elle sera aussi confortable que possible.

Une majorité d’utilisateurs ayant un prolapsus de ce genre reportent que les coupes plus courtes et/ou plus larges sont mieux ajustées. La fermeté dépend de chaque individu, mais certains trouvent que leurs coupes leur permettent de mieux soutenir leurs parois vaginales et n’accentuent pas le prolapsus.

Exercices de Kegel

Les exercices de Kegel sont destinés à tonifier les muscles de votre plancher pelvien et à les renforcer. Mais que sont les muscles du plancher pelvien ? Ils forment une couche de muscles qui s’étend de l’os pubien au coccyx. Si vous voulez, c’est comme un hamac qui soutient vos organes pelviens. Ils incluent la vessie, les intestins et l’utérus (si vous en avez un !).

Ces muscles vous aident à contrôler le fait d’uriner (faire pipi), le fait d’aller aux celles (faire caca), et les flatulences (les pets), entre autres.

Quand les muscles du plancher pelvien sont contractés, les organes internes sont soulevés et les ouvertures du vagin, de l’anus et de l’urètre se contractent.

Avant d’entrer dans les détails : si vous présentez n’importe quel symptôme dans cette région, consultez un médecin. Lui seul pourra confirmer si vous avez un plancher pelvien affaibli ou hypertonique (trop serré). Si nécessaire, votre docteur vous orientera vers un kinésithérapeute ou un spécialiste qui pourra déterminer les causes de votre problème et vous aider avec des exercices adaptés à vos besoins spécifiques.

Plancher pelvien affaibli

Si votre plancher pelvien est faible, vous ne pourrez peut-être pas bien le contrôler et rencontrer les problèmes suivants :

•     incontinence–fuites urinaires lors de la toux, l’éternuement, le rire, le lever de poids, etc.

•     besoin d’uriner soudain/constant

•     sentiment que vous n’avez pas vidé complètement votre vessie ou vos intestins

•     flatulences incontrôlables–que ce soit de l’anus ou du vagin

•     sensations de douleur réduites

•     glissement du tampon ou de la coupe menstruelle

•     protubérance au niveau de l’ouverture vaginale–prolapsus

•     sentiment de lourdeur dans le vagin–prolapsus

Certaines personnes peuvent présenter un plancher pelvien affaibli dès le jeune âge. D’autres rencontrent des problèmes après certains événements de la vie comme la grossesse, l’accouchement ou la ménopause. D’autres encore ont ce genre de problème à cause de l’obésité, de constipations chroniques, de la chirurgie ou du lever de poids.

Renforcer vos muscles pelviens vous aidera à gagner en contrôle de votre intestin de votre vessie, réduisant ainsi la probabilité de problèmes d’incontinence.

Si vous n’êtes pas sûre de l’endroit où vos muscles du plancher pelvien sont localisés, un des moyens les plus simples est d’essayer de stopper ou de ralentir votre flux urinaire. Retenez-vous pendant une seconde ou deux, et relaxez-vous pour reprendre. Les muscles que vous sentez se resserrer autour de votre vagin ou de votre anus sont les muscles dont nous parlons ici.

Une fois que vous avez localisé ces muscles et que vous êtes capables de les contrôler, vous pouvez commencer à faire des exercices de Kegel à n’importe quel moment sans avoir de connaissances supplémentaires.

Lorsque vous faites vos exercices de Kegel, vous pouvez être debout, assis ou couché. Essayez de contracter et tenir vos muscles sans contracter votre haut du corps. Si vous retenez votre souffle et que vous rentrez votre nombril, c’est que vous le faites mal. Respirez normalement et retenez la tension pendant 10 secondes, puis relaxez-vous. Le fait de se relaxer est très important pour ce genre d’exercice car cela permet muscles de se détendre et de se préparer pour la prochaine contraction. Répétez cet exercice jusqu’à 10 fois, en vous relaxant quelques secondes entre chaque série. Le fait de répéter cet exercice deux à trois fois par jour aidera à renforcer votre plancher pelvien ou à le maintenir tonifier.

ASTUCES :

Souvenez-vous que la réalisation de cet exercice peut être difficile–d’autant plus que ce n’est pas une partie du corps que nous voyons et à laquelle nous pensons souvent. Une bonne manière de programmer ce genre d’ « entraînement » est de l’associer avec quelque chose que vous faites quotidiennement : dans les transports en commun, en tapant un mail, en regardant votre série favorite, en attendant que le dîner soit prêt, etc.

 

Plancher pelvien hypertonique

Dans ce cas, qui est l’opposé du plancher pelvien affaibli, les muscles sont trop serrés et ne peuvent se détendre. Si vous avez des muscles du plancher pelvien hypertoniques et que vous faites les exercices de Kegel, vous pouvez empirer votre problème – il est donc très important de prendre l’avis d’un médecin avant de commencer ces exercices.

L’hypertonicité des muscles du plancher pelvien est aussi connue dysfonctionnement du plancher pelvien ou plancher pelvien non relaxant. Il n’y a pas d’origine connue à ce problème qui, pour certains, peut apparaître dès l’enfance. Pour d’autres, les symptômes font leur apparition à l’âge adulte, avec la rétention involontaire des mouvements intestinaux ou de l’urine, que ce soit par habitude, style de vie ou antécédents d’incontinence.

Plusieurs études ont été réalisées, incluant des victimes d’abus, des personnes présentant des tissus cicatrisés, des conditions neurologiques spécifiques, des anxiétés et beaucoup d’autres, mais aucune cause spécifique n’a été trouvée pour expliquer la dysfonction du plancher pelvien.

Les symptômes peuvent inclure

•     urgence soudaine d’uriner

•     fuites urinaires (muscles fatigués)

•     urine hésitante et/ou douloureuse

•     douleur de la vessie

•     douleur durant le sexe

•     douleur pelvienne après les relations sexuelles

•     spasme des muscles pelviens

•     douleur dans le bas du dos irradiant vers l’intérieur des cuisses/l’entrejambe

•     douleur pelvienne en général

Encore une fois, un kinésithérapeute peut aider à identifier et prescrire des exercices pour traiter le problème. Voici quelques techniques qui peuvent être utilisées pour le traitement :

•     massages sur des points précis

•     thérapie myofaciale/libération des tissus

•     tension et relaxation–allégement de la raideur des muscles et des tissus de connexion

•     biofeedback–entraînement neuromusculaire pendant lequel les patients apprennent à contracter et/ou détendre leurs muscles.

Les thérapeutes spécialisés dans le dysfonctionnement du plancher pelvien sont cités sur le site Internet de l’association américaine de physiothérapie (www.womenshealthapta.org/plp/).

Pour en savoir plus :

•     Les 10 meilleurs œufs de Yoni

•     Les exercices des Yoni (débutants)

•     Les types les plus populaires de pierres naturelles des oeufs de Yoni

•     Comment choisir la bonne taille d’œuf de Yoni

•     Les avantages des oeufs de Yoni

Sécrétions vaginales et mucus cervical

Toutes les personnes qui possèdent un vagin éliminent des sécrétions et du mucus fréquemment. Cela fait partie des fonctions vaginales et c’est parfaitement normal.

Sécrétions –

Le fluide produit par les glandes à l’intérieur du vagin aide à prévenir des infections en éliminant les cellules mortes et les bactéries.

La quantité de sécrétions, l’odeur et la couleur varient dépendamment du cycle. En général, la couleur varie de transparent à blanc laiteux. Les couleurs très différentes comme le vert ou le jaune–et qui présentent des odeurs fortes–peuvent indiquer une infection.

Quant à la quantité, c’est normal qu’elle augmente durant l’ovulation, l’allaitement ou l’excitation sexuelle. Les sécrétions peuvent aussi augmenter en cas de manque d’hygiène intime.

Mucus

Ce fluide est sécrété par le col de l’utérus et joue un grand rôle en nourrissant et en protégeant les spermatozoïdes lors de leur voyage pour rencontrer l’ovule.

La quantité de mucus augmente pendant l’ovulation, justement parce que ce sont les jours les plus fertiles du cycle. La consistance normale est claire et visqueuse, similaire à du blanc d’œuf.

La production de mucus est en général à son minimum juste après vos règles, ce qui peut causer des « sécheresses ».

Prêtez attention à ce qui est « normal » pour vous concernant vos sécrétions et votre mucus, car cela vous aidera à maintenir votre vagin en bonne santé. Si vous remarquez de quelconques changements au niveau de l’odeur, la couleur ou la texture de fluide, ou si vous avez des sensations de brûlures ou de grattage, cela peut être un signe que vous avez contracté une infection et il faut consulter votre médecin.

Certaines d’entre nous se sentent « extra » mouillées lorsque le mucus ou les sécrétions sortent de leur vagin. Un excès d’humidité peut rendre les mouvements inconfortables, causer des irritations ou gratter. Quelques personnes ont parfois une accumulation de fluide qui se dépose dans leurs sous-vêtements.

L’utilisation d’une serviette pour collecter le mucus est un moyen de protection sûr. Cependant, comme ils absorbent toute l’humidité, vous pouvez vous retrouver avec une sécheresse vaginale, des microlésions ou des ulcères vaginaux – vous risquez même d’augmenter les chances de déclarer un syndrome du choc toxique (SCT).

Les coupes menstruelles sont parfaites pour collecter l’excès de sécrétions et de mucus, et sont sûres pour un usage tous les jours pendant 12 h avant de devoir être retirées et lavées. Vous pouvez ensuite directement les réinsérer. Contrairement aux absorbants internes, vous pouvez utiliser une coupe menstruelle de taille quelconque pour aider à diminuer l’humidité.

Comme les coupes menstruelles n’absorbent pas le flux et n’interfère pas avec l’équilibre délicat du vagin, vous pouvez les utiliser même quand vous n’êtes pas menstruées !

Les coupes menstruelles pour les sans-abris ou les pays du tiers-monde

Les coupes menstruelles sont une excellente idée pour quiconque… a accès à l’eau courante. Dans le cas contraire, cela peut poser des problèmes d’hygiène.

Nous avons tous vu des fabricants qui communiquent sur le fait qu’ils offrent des produits d’hygiène menstruelle aux pays du tiers-monde et aux personnes dans le besoin, incluant des coupes menstruelles. C’est une excellente pratique que j’appuie à 100 %. J’ai moi-même donné de l’argent et des objets, et acheté certains produits d’entreprises qui donnent et distribuent, aussi bien en ligne que localement.

Si vous êtes intéressée par ce genre de démarche, il existe de nombreuses organisations en ligne qui promeuvent la distribution de ce genre de produits, incluant les entreprises de coupes menstruelles. Certaines d’entre elles offrent des programmes de type « une achetée, une offerte », pour lesquels, pour chaque coupe achetée, une coupe est donnée à une personne ne disposant pas des ressources financières pour l’acquérir.

En général, les entreprises de coupes menstruelles envoient un représentant qui connaît bien les coupes pour enseigner aux locaux l’utilisation et l’entretien des coupes menstruelles.

Si de l’eau courante est disponible, elle peut être utilisée pour servir au nettoyage des coupes –  dans la mesure où elle n’est pas contaminée par des toxines chimiques.

Si jamais la personne de cette zone n’a pas d’accès régulier à l’eau courante, la coupe menstruelle n’est pas forcément la meilleure idée.

En savoir plus :

Coupes menstruelles VS disques menstruels

Les coupes menstruelles et des disques menstruels collectent tous deux votre flux mensuel au lieu de l’absorber comme un tampon ou une serviette hygiénique. Une coupe menstruelle de taille moyenne contient environ la même quantité qu’un disque menstruel. Les deux peuvent être utilisés en toute sécurité jusqu’à 12 heures avant de devoir être retirés pour être nettoyés puis réinsérés, dépendamment de votre flux. Tous les types de contraceptifs d’usage interne peuvent être utilisés en même temps, notamment le stérilet ou l’anneau vaginal. Ni la coupe ni le disque n’interfèrent avec l’équilibre délicat du pH de votre vagin.

Les ressemblances entre coupe et disque s’arrêtent là.

Les coupes menstruelles ont généralement une forme de cloche ou de V.

Les disques menstruels ont plutôt la forme d’un diaphragme–un anneau extérieur avec un centre mou.

La majorité des coupes menstruelles est composée de silicone. Vous pouvez en trouver quelques-unes qui sont constituées de TPE (thermoplastique élastomère), et au moins une en caoutchouc.

Les disques menstruels sont composés d’un mélange de polymères.

Les coupes menstruelles sont vendues dans toutes les formes, tailles, diamètres, fermetés et couleurs.

Un disque menstruel et seulement disponible en taille unique, et peut ne pas être confortable pour tout le monde, étant donné son large diamètre.

Les coupes menstruelles peuvent être pliées de diverses manières, permettant aux utilisatrices de contrôler la taille du point d’insertion. Certaines personnes préfèrent certains pliages qui sont plus faciles à tenir lors de l’insertion ; d’autres choisissent un pliage spécifique pour une coupe particulière, qui lui permet de s’ouvrir plus facilement dans le corps.

Un disque menstruel est « plié » en pinçant et en ramenant les bords vers le centre.

Une coupe menstruelle peut être portée en-dessous du col de l’utérus ou bien « s’asseoir » un peu au-dessus avec les bords « installés » dans le sac vaginal. Un léger vide ou succion peut être créé – dépendamment de la coupe et de votre corps –  et aide la coupe à se maintenir en place.

Un disque menstruel est placé en-dessous de votre col de l’utérus et repose dans le sac vaginal, plus près de l’anus et replié du côté de l’arrière de l’os pubien. Comme les disques ne créent pas de succion, certaines personnes trouvent que certains mouvements comme la toux, l’éternuement ou les rires, peuvent faire descendre le disque–entraînant des fuites de fluide menstruel.

Une coupe menstruelle peut durer jusqu’à 10 ans si elle est bien entretenue. Elle est destinée à être lavée et réutilisée, ce qui signifie qu’il ne faut pas en racheter tous les mois.

La majorité des disques menstruels ont été conçus pour un usage unique, et doivent être jetés après chaque utilisation–comme les produits d’hygiène absorbant. Dans le passé, il existait au moins un disque menstruel réutilisable pendant toute la durée du cycle. Cependant, il fallait quand même le jeter après la fin des menstruations. Avec un disque, vous devrez continuer à acheter le produit tous les mois.

La plupart des fabricants de coupes menstruelles sont contre l’utilisation de la coupe durant la pénétration sexuelle. Cependant, ce n’est pas le cas de toutes. Vous pouvez utiliser les coupes pendant les relations sexuelles à vos risques, et beaucoup n’ont eu aucun problème avec l’utilisation des coupes pendant la pénétration. Si vous avez des inquiétudes à ce propos, vous pouvez demander son avis à l’entreprise qui vous a vendu la coupe.

Les disques menstruels ont été créés pour être utilisés pendant le sexe avec pénétration vaginale durant la période de menstruations.

Comme les coupes menstruelles sont similaires à une coupe, certaines personnes trouvent le retrait plus facile et plus hygiénique. En utilisant deux doigts, pincez la base de la coupe pour libérer le vide et tirez la coupe vers l’extérieur, en faisant attention à ne pas renverser le contenu. Vous pouvez maintenant vider les fluides dans les toilettes ou dans un lavabo !

Un disque menstruel peut être un peu plus compliqué d’utilisation et désordonné. Pour enlever le disque, insérez un doigt pour « attraper » le bord le plus bas, du côté de l’os pubien. Pour éviter que le disque ne se retourne, essayez de le garder parallèle au sol. Quelques personnes remarquent que dès qu’elles déplacent le bord, il peut y avoir des fuites car le « sac » du disque peut ne pas avoir été complètement rempli durant l’utilisation.

Comme une coupe menstruelle est lavée puis stockée ou réinsérée, il n’y a aucune chance que le sang ou les odeurs se répandent dans votre poubelle.

Si un disque menstruel n’est pas rincé avant d’être jeté, il peut potentiellement causer une odeur désagréable jusqu’à ce que la poubelle soit vidée.

Pour la coupe comme pour le disque, vous devrez vous entraîner pour découvrir quelles sont les techniques d’insertion et de retrait qui VOUS conviennent le mieux.

Nous serions heureux de connaître votre opinion !

Laisser un commentaire

Join our Community Now!

Exclusive Coupon

We are giving away an exclusive coupon to our first 500 subscribers for a new upcoming product! 
APPLY
*We promise not to send any spam and not more than one email per week
close-link